On a testé DeepL

Aujourd’hui, la maîtrise de plusieurs langues étrangères est un « plus » pour les assistant(e)s et office-managers, mais cela ne doit pas être un frein au bon fonctionnement de l’entreprise. En effet, une lettre ou un contrat à traduire en espagnol, des directives européennes rédigées en anglais à comprendre… Toutes les interactions requièrent soit d’être « fluent », soit de savoir s’adapter en exploitant pleinement des outils simples et gratuits et surtout efficaces.

Qui n’a jamais utilisé Google Traduction pour traduire une phrase ou mieux appréhender un paragraphe nébuleux écrit dans une langue étrangère ? Plus que de simples « traducteurs », les plus connus, tels que Google Traduction, Reverso, ou Lexicool, se révèlent être des portails Internet spécialisés dans les outils linguistiques.

Désormais, il faut compter avec le petit dernier du Web, baptisé DeepL Translate (https://www.deepl.com/translator) . Sa nouveauté ? Il est pensé pour l’utilisateur. Son ergonomie, sa simplicité de mise en œuvre et sa précision au-dessus de la moyenne des traductions en font le compagnon idéal pour toutes les tâches rédactionnelles et de compréhension.

Dans sa version gratuite, DeepL Translate propose une traduction « de » et « vers » 29 langues : de l’allemand à l’ukrainien en passant par le japonais et le chinois. Côté ergonomie, il suffit d’écrire ou de copier un texte (le contenu d’un courrier électronique étranger reçu par exemple) dans la partie droite de l’interface pour que la langue de départ soit instantanément reconnue et traduite vers la langue souhaitée.

Un doute sur une expression ? Il suffit de la sélectionner pour que le dictionnaire intégré vous fournisse une explication précise sur sa signification. Enfin, il est possible (même dans la version gratuite) de traduire, en une seule passe, l’intégralité d’un fichier PDF, Word (.docx) ou Powerpoint (.pptx) en le faisant glisser dans l’interface de traduction.

Augustin GARCIA

Publié le 3 Jan, 2023

Rubrique Expression/rédaction | Numérique | On a testé... | Pratique

Abonnez-vous à Assistant(e) Plus

Découvrez des dossiers dédiés aux problématiques des assistant(e)s de direction que la rédaction analyse pour vous.