Comment passer à la social video

Démocratisée par les sites de partage et le web 2.0, la vidéo est devenue LE support incon- tournable de la mobilité et des réseaux sociaux. L’évolution de la technologie permet de concilier stratégie vidéo et maîtrise budgétaire. Comment profiter de l’attirance spontanée des internautes pour ce format digital ?

“L’internaute, pro ou grand public, est en recherche de contenus de qualité. La marque, pour proposer une expérience utilisateur impactante, doit concevoir sa stratégie en intégrant cette notion.” 

Viraliser : la problématique com’ et marketing plus que jamais du moment

Vous souhaitez mettre en avant vos produits ou services de façon originale et créative ? Vous voulez plus de visibilité ? Vous cherchez une plus forte audience ? Vous avez besoin de contenus sociaux et viraux ? Parmi les réponses à votre disposition : la social video.

Passer à la social video, c’est bénéficier d’une solution de communication à message affinitaire, visuelle, multi-sup- port, sollicitant l’affectif et stimulant l’adhésion, pour une expérience client différente et engageante. Efficace pour le buzz marketing, la social video augmente le trafic et/ou fidélise l’audience.

De nombreux formats sont disponibles : brand content, storytelling, motion design, fiction… Et aussi : témoignages clients, vidéos événementielles ou info communications produits, interviews, reportages, webséries, JT web…

Des concepts vidéo originaux, web friendly et social compliant

Des concepts vidéo originaux, web friendly et social com- pliant s’imposent. Les productions mêleront créativité, qualité visuelle et éditoriale, et même contenus journalis- tiques. Parmi les missions à prévoir pour concevoir et réaliser la vidéo : rédaction de scénarii, charte graphique, audit édi- torial, conception de format, production et post-production (voix off, graphisme, décors virtuels, animations…).

Les contenus vidéo seront bien sûr conçus dès l’amont pour une déclinaison multi-support et pour être partagés :
– sites web
– réseaux sociaux (Twitter, LinkedIn, Viadeo, Facebook, Instagram, Snapchat, Pinterest, Tumblr, YouTube, Dailymotion, Vimeo, Vine, SlideShare, TikTok…)
– blogs
– newsletters ou web mags
– relations presse 3.0

Idéalement, les équipes projets de réalisateurs, cadreurs, monteurs, graphistes seront issues de la télévision ou de la publicité. Les journalistes et JRI* proviendront de la presse et des chaînes info. Et ils disposeront de la double compétence contenus-web social.

Les 5 tips social vidéo à connaître

1. Soyez (très) bref : ne dépassez pas deux minutes pour une vidéo de présentation de votre entreprise sur YouTube, 30 secondes sur Twitter et même quelques secondes sur Vine et Instagram.
2. Restez (plutôt) simple : si la vidéo est exclusivement dédiée aux réseaux sociaux, privilégiez les montages simples.
3. Faites (vraiment) rêver : imaginez votre vidéo comme un petit court-métrage, racontez une histoire.
4. Impliquez (à fond) vos clients : partagez l’expérience de vos clients avec vos prospects.
5. Pensez (de suite) au référencement : sur YouTube, faites un référencement pertinent pour monter dans les résultats de recherche.

EXEMPLE : LA SOCIAL VIDEO, UN ATOUT POUR LES SITES EMPLOI

Les sites emploi s’adressent à la fois aux recruteurs et aux candidats cherchant à faire évoluer leur carrière. Les vidéos sociales peuvent prendre ici plusieurs formes :

– des vidéos didactiques afin d’aider l’internaute dans sa recherche d’emploi ;
– des vidéos liées à la description d’un métier, ses débou- chés, perspectives d’évolution, formation nécessaire pour y accéder ;
– des vidéos permettant aux DRH de présenter l’activité de leurs entreprises aux futurs candidats.

Dans ces vidéos, peuvent être abordés des thèmes variés destinés aux différents profils professionnels. Ainsi, la rupture d’un contrat de travail peut entraîner certaines obli- gations de l’employeur comme du démissionnaire. Quelles sont-elles ? Quelles sont les procédures à suivre ? Pour le savoir, nous recueillerons les avis de deux avocats spécialisés dans le domaine. Ailleurs, une conseillère en recrutement nous apportera des conseils précieux sur la façon de rédiger une lettre de motivation. Ou encore, un consultant d’un cabinet RH pourra indiquer quelle est la période idéale pour entamer une négociation salariale. À chaque fois, ces flashs de quelques secondes apportent une connaissance de haut niveau.

Le contenu à forte valeur ajoutée emploi et RH renseigne de façon très pertinente les internautes. Il est possible de coupler des formats web vidéo à des textes à forte expertise, le tout avec des budgets raisonnables.

 

Production : la méthode conseillée

Les formats vidéo sont centrés sur des contenus informationnels de haute qualité (présentation, pratique, conseil, vulgarisation…) :
– analyse du brief et de l’environnement éditorial et graphique de la marque.
– création de l’équipe projet : producteur exécutif, scénariste, journaliste vidéo, réalisateur, graphiste, monteur, etc.
– mise en place des chartes éditoriale et graphique (Positionnement / Contenus / Ton, style).

VIDÉO (TÉMOIGNAGES, MOTION DESIGN, FICTIONS, WEB SÉRIES…) :
– proposition de pitchs et formats choix d’un pitch
– rédaction du script et validation
– design et storyboard*
– réalisation
– post-production
– validations
– PAD (prêt à diffuser)

Publié le 8 Jan, 2023

Rubrique Actualités | Formation | Numérique

Abonnez-vous à Assistant(e) Plus

Découvrez des dossiers dédiés aux problématiques des assistant(e)s de direction que la rédaction analyse pour vous.