Assistante virtuelle : une évolution inéluctable ?

Ι Avis d’expert Partenaire Ι

Assistante virtuelle : une évolution inéluctable ?

En pleine expansion depuis quelques années en France, et déjà en vogue aux Etats-Unis et au Japon, le métier d’assistante virtuelle offre une promesse alléchante : travailler depuis chez soi ou à l’étranger en préservant une vie professionnelle et privée équilibrée.

Par Claire Lequeux, directrice de l’organisme de formation L’Forme

Les métiers d’assistante de direction, d’office manager, d’assistante commercial ou administratif vous sont totalement familiers. Mais connaissez-vous celui d’assistante virtuelle ?
C’est un métier qui connaît un véritable boom depuis la crise sanitaire.

La pandémie a eu pour effet de remettre en question notre façon de travailler, le sens que l’on donne à notre vie… Elle nous a poussés à réfléchir sur nos habitudes, nos routines et nos valeurs, tant dans notre vie personnelle que professionnelle.
De ces réflexions sont ressortis le besoin de retrouver un équilibre vie pro vie perso, de redonner du sens à ce que l’on fait et également le besoin d’évoluer.
Or on sait très bien que les métiers « de l’administratif » souffrent du plafond de verre. Il n’y a pas d’évolution possible : l’assistante reste l’assistante. En partant de ce constat, il apparaît désormais évident que monter sa propre entreprise d’assistante virtuelle permet enfin d’être indépendante et de ne plus avoir de barrières ni de limites.

Les principaux avantages que l’on retrouve à cette activité sont nombreux.

La flexibilité
En étant à son compte, l’AV (Assistante Virtuelle) gère son emploi du temps, le nombre de clients et de missions qu’elle accepte (ou pas) de faire. Elle est son propre patron !

La liberté
Comme les autres métiers du web en freelance, l’AV dispose également une grande liberté géographique. Elle peut travailler de chez elle, depuis un espace de coworking ou de n’importe quel autre endroit au monde tant qu’elle dispose d’un accès à Internet. Entre voyager ou travailler : le choix n’est plus à faire, tout devient possible avec de la rigueur et de l’organisation.

Un travail riche et passionnant
Loin du travail chronophage et répétitif, l’activité d’assistante virtuelle est très variée en fonction des clients avec qui elle décide de collaborer et des missions qui lui sont confiées.

L’humain
On pourrait penser qu’en travaillant depuis chez soi, on passe à côté de l’aspect social et humain du travail. Et bien pas du tout ! Ce métier permet de travailler sur des projets qui ont du sens pour soi, avec des clients qui partagent les mêmes valeurs, et dont la mission de vie nous fait vibrer. L’humain est donc véritablement au coeur de la relation de travail puisqu’il nous permet de rencontrer différents clients avec des profils, des activités variées et diverses et aussi car être assistante virtuelle signifie aussi se créer du réseau et travailler en partenariat avec des professionnels d’autres domaines (infographiste, webmaster…).

La polyvalence
Ne pas tout maîtriser dès le départ n’est pas une fatalité. Au contraire, les compétences métiers se développent avec le temps et en apprenant notamment auprès du client. L’assistante virtuelle se doit d’être curieuse et proactive pour répondre ou anticiper les besoins des entreprises. C’est pourquoi développer la polyvalence, être en veille permanente, être à la recherche de nouveaux outils et de nouvelles formations sont des atouts majeurs pour rester dans l’ère du temps. La personne avec qui les entrepreneurs collaborent doit toucher à tout. L’assistante virtuelle est un véritable couteau suisse.

La confiance
Aussi, établir un climat de confiance avec le client est un autre élément primordial à ne pas négliger. En effet, les entrepreneurs ont besoin d’un véritable bras droit opérationnel en qui ils peuvent avoir confiance pour, par exemple, s’occuper de tout l’aspect administratif, de la gestion de la trésorerie ou encore de la relation clients. La qualité essentielle recherchée chez une assistante virtuelle est avant tout la confiance, avant même les diverses compétences techniques qui peuvent s’acquérir avec le temps.

C’est pour répondre à ce besoin naissant que la formation La Valise de l’Assistante Virtuelle a vu le jour et est proposée par l’organisme de formation L’Forme, organisme certifié Qualiopi : une formation complète avec un accompagnement de 2 mois pour comprendre et maîtriser l’univers de ce métier d’aujourd’hui : le rôle de l’assistante virtuelle, les compétences à acquérir, les outils à maîtriser, les étapes pour réussir à se lancer et trouver ses premiers clients…

En somme, être formée à ce métier permettra de monter en compétences, mais aussi d’acquérir une légitimité dans ce domaine et une liberté certaine sur le plan professionnel et personnel.

Publié le 13 Jan, 2023

Rubrique Actualités | Formation

Abonnez-vous à Assistant(e) Plus

Découvrez des dossiers dédiés aux problématiques des assistant(e)s de direction que la rédaction analyse pour vous.