Visioconférences : 4 conseils pour diminuer la fatigue visuelle et stimuler sa concentration

Point d’équipe à distance, démo commerciale en visio… Pas toujours simple de rester concentré toute la journée derrière notre écran, ou à suivre des réunions en visio. On vous partage quelques conseils pour stimuler notre concentration et diminuer la fatigue lors de notre participation à des visioconférences.

Avec le développement du télétravail et la diminution des réunions en présentiel, les échanges via les plateformes de visioconférence sont devenus quasiment quotidiens pour beaucoup d’entre nous.  Et ils ne sont pas sans conséquences pour notre état de fatigue et notre concentration. Après un an et demi, de plus en plus de personnes se disent aujourd’hui fatiguées de participer à des appels vidéo. D’après une étude menée par l’Université des sciences appliquées de Ludwigshafen en Allemagne en septembre 2020, plus de 60 % des personnes interrogées déclarent subir la fatigue visuelle et 15 % en souffriraient même de façon permanente depuis le début de la crise sanitaire.

Favoriser l’interaction

Les réunions virtuelles s’enchaînent parfois toute la journée et occupent une place importante dans nos agendas, laissant peu de temps pour les pauses, traiter les e-mails et se préparer aux prochaines réunions. Alors comment rester concentré et ne pas se lasser de ces réunions à distance ?

Pour rendre nos réunions et discussions avec nos collègues plus interactives malgré la distance et conserver un lien relationnel, quelques astuces peuvent être utilisées pour garder tout le monde impliqué, notamment grâce au chat, questions-réponses ou sondages intégrés. Faire participer son auditoire est également une technique classique d’art oratoire utilisée depuis des siècles pour maintenir l’attention et l’intérêt du public, et qui fonctionne très bien. Il est toujours mieux d’impliquer activement les participants grâce à la possibilité de poser des questions par exemple.

Prévoir des moments de pauses

La fatigue visuelle n’est pas un phénomène nouveau à l’ère de la digitalisation. Toutefois, la fatigue des réunions virtuelles aggrave la situation alors qu’il suffit d’ajuster certaines mesures / habitudes pour retrouver un sentiment de confort et améliorer son environnement de travail à distance. Les écrans, les textes de petite taille et les reflets peuvent provoquer une fatigue oculaire et des problèmes de vision. Il est donc important de faire attention à ces paramètres pour préserver ses yeux. La taille de la police peut constituer l’un des principaux facteurs de prévention de la fatigue visuelle, il ne faut donc pas la négliger et penser à l’augmenter. En ce qui concerne le contraste, une impression noire sur un fond blanc est généralement la meilleure combinaison pour une lecture confortable. Il est également conseillé de télécharger des add-ons permettant d’adapter les couleurs de l’écran en fonction de la luminosité pour diminuer la lumière bleue au fil de la journée et protéger les yeux.

Organiser sa journée de travail est aussi un élément clé. Il est  nécessaire de faire des pauses, de prendre quelques minutes  entre deux réunions pour faire un tour, permettant ainsi d’offrir un break d’écran à nos yeux et se dégourdir les jambes. Les réunions successives peuvent vite être  épuisantes si on ne s’accorde pas de répit. De même, penser à se réserver chaque jour dans son agenda un moment sans réunion vidéo permet d’avoir des moments précieux pour notre concentration et notre autonomie.

Insérer des éléments visuels

De nombreuses études ont démontré que les présentations à forte densité de texte ont tendance à avoir des taux de désengagement élevés. Recourir à des supports visuels bien conçus, sans trop de détails, clairs et précis assure une meilleure concentration lors des meetings virtuels, et donc un meilleur engagement de la part des participants.

Pour prévenir ce risque durant les réunions, il est préférable d’utiliser des photos, des graphiques, des tableaux, des diagrammes, des GIF et des clips vidéo.

Organiser son espace de travail

Télétravailler de manière efficace nécessite un peu d’organisation comme avoir un endroit dédié, confortable et dans le calme. En organisant son espace de travail, il est important de veiller à ce que l’écran sur le bureau soit disposé à une distance comprise entre 50 et 100 cm des yeux. Car, contrairement aux idées reçues, plus on est proche de l’écran de son ordinateur, plus ceux-ci se fatiguent rapidement.

Les conditions d’éclairage sont également à ne pas négliger afin de ne pas fatiguer ses yeux. Il vaut mieux privilégier la lumière naturelle si cela est possible, plus adaptée à notre confort visuel. Mais on peut également jouer avec d’autres sources de lumière pour adapter la luminosité de la pièce à la nature de notre travail.

À propos de Livestorm
Livestorm permet de créer des engagements vidéo puissants, en toute simplicité. Notre plateforme tout-en-un permet aux organisations de créer et gérer leurs engagements vidéo depuis un seul et même endroit. La plateforme de Livestorm est accessible directement depuis le navigateur et ne nécessite ni téléchargement, ni installation.

Publié le 16 Août, 2021

Rubrique Coaching

Notre prochain afterwork

Prochaine parution

Septembre-octobre 2021

Pour lire nos parutions

Abonnez-vous à Assistant(e) Plus

Découvrez des dossiers dédiés aux problématiques des assistant(e)s de direction que la rédaction analyse pour vous.