Top 15 des erreurs qu’on retrouve le plus souvent sur les CV

La crise sanitaire a bousculé le marché de l’emploi, puisque de plus en plus de Français ont décidé de revoir leurs priorités… et leur vie professionnelle. Ainsi, près de la moitié des actifs envisagent de se reconvertir ou sont déjà en train de le faire. D’autres souhaitent postuler dans une nouvelle entreprise, pour donner un coup d’accélérateur à leur carrière. Une démarche qui ne s’improvise pas !

En effet, du côté des recruteurs, la sélection est drastique. Les chiffres sont éloquents :

– Ils reçoivent en moyenne 250 candidatures par offre d’emploi ;

– Ils y consacrent à peine 53 secondes en moyenne ;

– Donc 70 % des candidats ne passent même pas cette première étape.

Quels sont les faux pas à éviter ? Les grosses bourdes qui garantissent à un CV de finir jeté à la poubelle ?

Retrouvez les 15 erreurs à ne plus commettre sur votre CV.

1) Un CV ne présentant pas de résultats/réussites

Les recruteurs accordent une attention particulière aux résultats obtenus au cours des expériences professionnelles passées. La présentation des réalisations et accomplissements est donc indispensable pour témoigner de la capacité des candidats à atteindre et même dépasser des objectifs fixés.

2) Un CV sans résumé de profil

Le CV doit comporter une section qui s’apparente à un résumé professionnel. Elle doit mettre en évidence en deux à trois lignes les compétences personnelles, succès antérieurs et ambitions actuelles.

3) Un CV trop long

Pour faciliter la lecture, il est recommandé de faire tenir le CV sur une seule page. Il y a toutefois deux exceptions :

Lorsque la quantité est synonyme de qualité ;

Pour les profils beaucoup plus expérimentés.

4) Un CV n’intégrant pas de lien vers un profil LinkedIn

Le profil LinkedIn doit être facilement accessible aux recruteurs, et donc figurer dans le CV. Ils peuvent ainsi en savoir plus sur le parcours du candidat et ses réalisations, mais également consulter les recommandations de ses collègues, partenaires ou anciens responsables.

5) Un CV indiquant une situation familiale

Un candidat n’a pas à mettre en avant sa situation familiale. Cette information peut être source de discrimination, donc inutile d’indiquer que l’on est marié(e) ou célibataire ou que l’on a des enfants !

6) Un CV trop volumineux

Une règle d’or à retenir : éviter de dépasser les 200 Ko pour un CV. Au-delà, le fichier peut avoir des difficultés à passer la barrière du logiciel de traitement des candidatures du recruteur ou être bloqué par le firewall de l’entreprise. Attention surtout au poids de la photo dans le CV !

7) Un nom de fichier non optimisé 

Il faut oublier les noms de fichier du type cv.doc ou Doc.doc. Le nom de son document doit être au format « CV Prénom Nom – Année » pour permettre au recruteur de le retrouver plus facilement dans ses dossiers.

8) Un CV présentant ses compétences via des échelles de notation ou des diagrammes 

Indiquer les compétences maîtrisées, qu’elles soient techniques, linguistiques ou informatiques, est très important. Toutefois s’autoévaluer « 4 étoiles sur 5 » en « Management » ou en « Photoshop » n’apporte pas grand-chose à un recruteur !

9) Un CV avec des fautes d’orthographe

Un réflexe à avoir : se relire et faire relire son CV autour de soi. Imprimer une version du CV aide aussi à mieux visualiser les éventuelles coquilles. Il est tellement dommage de voir des candidats compétents et motivés, dont la candidature est éliminée pour ce motif !

10) Un CV sans titre 

Le titre d’un CV doit permettre au recruteur de comprendre en un coup d’œil le poste visé par le candidat.

11) Une police d’écriture fantaisiste ou peu agréable à lire 

L’Arial est la police idéale pour un CV, avec une taille 9 pour le contenu. Pour les titres et les sous-titres, on peut également utiliser du 10 et du 12. En revanche, on n’utilise jamais une police manuscrite ou trop originale.

12) Un CV avec une photo non professionnelle 

Un physique ne révèle pas les compétences ou les traits de caractère d’une personne, donc intégrer une photo dans son CV sert plutôt à « personnaliser » sa candidature, mais pas davantage. Si c’est le choix du postulant, il faut veiller à ce que la photo soit une photo de face, souriante et strictement professionnelle.

13) Un CV dans l’ordre chronologique

L’ordre de présentation antéchronologique est le plus utilisé, car le recruteur visualisera ainsi immédiatement la dernière expérience professionnelle ou le dernier diplôme du postulant. Une option qui est donc à privilégier.

14) Un CV intégrant des logos d’entreprises

L’insertion de logos dans son CV n’apporte aucune valeur ajoutée. Cette place doit être réservée à d’autres informations plus pertinentes ou pour détailler certaines réalisations ayant encore plus de valeur aux yeux du recruteur.

15) Un CV original 

Un CV original sur la forme est recommandé pour les designers, les créatifs et les personnes à la recherche d’un buzz. Pour les autres, il ne faut pas tenter l’expérience !

À propos de CVprofessionnel
Depuis 2011, CVprofessionnel aide les personnes à la recherche d’une nouvelle opportunité professionnelle à se démarquer pour décrocher plus rapidement l’emploi de leurs rêves. Son secret ? Les mettre en relation avec des consultants rédacteurs triés sur le volet qui rédigent CV, lettre de motivation et profil LinkedIn. Ils possèdent en moyenne 20 ans d’expérience professionnelle à des fonctions RH opérationnelles en entreprise, et/ou en cabinets de recrutement.

Publié le 25 Jan, 2022

Rubrique Coaching

notre-prochain-afterwork

Prochaine parution

NC

Pour lire nos parutions

Abonnez-vous à Assistant(e) Plus

Découvrez des dossiers dédiés aux problématiques des assistant(e)s de direction que la rédaction analyse pour vous.