La transformation du métier d’Assistant·e : les T.I.C. attaquent le T.A.C. !

Qu’on se le dise, les T.I.C. (Technologies de l’Information et de la Communication) attaquent le T.A.C. (Téléphone – Agenda – Café) ! Le métier d’Assistant(e) se transforme et évolue vers une véritable fonction de Business Partner pour les équipes.

« Assistant(e) » ? Vous avez dit « Assistant(e) » ?

Aujourd’hui, nombre d’Assistant(e)s expriment ne plus se sentir en accord avec leur titre qui leur donne le sentiment injuste de résonner avec passivité, alors même que ce métier rime tous les jours avec… proactivité !

Mettre en place une plateforme collaborative ? Coordonner le déménagement des bureaux ? Onboarder un nouveau collaborateur ? Disponible, active et efficace, l’Assistant(e) est là : un vrai couteau suisse doté de supers pouvoirs !

Aujourd’hui, certaines prennent le titre d’Attaché(e) de Direction, de CEO Coordinator, de Chef(fe) de Cabinet (même dans le privé). Après avoir réfléchi au rôle, à la posture et aux missions de l’Assistant(e) de demain lors de la création collective du « Référentiel de l’Assistant(e) de demain », le « Co.Lab des Assistant(e)s » by TalenCo a tranché : l’Assistant·e de demain sera « Facilitateur·rice de la Performance » !

Le nouveau rôle de l’Assistant(e) de demain

Dans un monde où le collectif doit primer sur l’individuel pour réussir, l’Assistant(e) de demain n’est plus l’Assistant(e) exclusive d’une personne, mais l’Assistant(e) d’une équipe. Il/Elle y a désormais une place reconnue et à part entière, au même titre que le manager et les collaborateurs. Au sein de cette cellule « Equipe », l’Assistant(e) de demain facilite la performance du collectif.

Dans une organisation plus agile et horizontale, ce nouveau rôle est un tronc commun à toutes les Assistant(e)s, qu’elles soient aujourd’hui Assistantes COMEX, Assistantes de Direction ou Assistantes métier.

Mais alors… quid du fameux binôme Assistant(e)/Manager ?

Il n’est pas remis en question, il évolue subtilement. En effet, il est un curseur supplémentaire au tronc commun que constitue le « Référentiel de l’Assistant(e) de demain ». Sa complicité et son fonctionnement varient en fonction des besoins du manager et de l’organisation mais ne remet pas en cause le rôle de Facilitation de la Performance collective de l’Assistant(e).

La nouvelle posture de l’Assistant(e) de demain

Il s’agit d’une posture qui rompt avec les clichés de la secrétaire purement exécutante à laquelle on ne demande surtout pas de réfléchir ! Eh oui, l’Assistant(e) de demain n’est pas un robot muet. Avec l’arrivée de l’Intelligence Artificielle (IA), la nouvelle valeur ajoutée de l’Assistant(e) est Humaine avec un grand H.

Il/Elle n’est pas non plus un maillon supplémentaire à l’équipe, mais bien un maillon fort du collectif « Equipe » en étant :

– partie prenante des transformations de l’entreprise

– force de proposition pour optimiser la communication et les processus

– partenaire du développement et de la formation aux outils digitaux

– ambassadeur (-rice) de la culture d’entreprise

– facilitateur (-rice) des interactions et de la collaboration entre personnes et entre équipes

– impliqué(e) dans le développement et la transmission de ses compétences

L’Assistant(e) de demain est un(e) Assistant(e) affirmé(e), reconnu(e), visiblement proactif(-ive), agile, et considéré(e) performante au même titre que tous les collaborateurs de l’entreprise. Bref, un(e) Assistant(e) 3.0 !

Les nouvelles missions de l’Assistant(e) de demain

L’Agilité est au cœur de ses missions ! Avec la complicité de son manager et au sein du collectif « Equipe », cette facilitateur (-trice) de la Performance est en charge de :

– Faciliter proactivement le quotidien des équipes : répondre aux demandes opérationnelles de l’équipe, proposer des solutions, trouver des prestataires, organiser les réunions. Elle continue donc à venir en support des équipes au quotidien sur les missions classiques d’Assistanat que l’on connaît aujourd’hui mais avec une notion de feedback et de conseil plus affirmée.

– Piloter et mettre en œuvre certains projets : seule ou en soutien de son ou ses managers ou des collaborateurs de l’équipe.

– Animer des temps collectifs pour favoriser les échanges et le lien : elle est l’activatrice du lien social entre les collaborateurs et les équipes, agissant ainsi en faveur d’une ambiance de travail conviviale… ou du moins détendue et agréable pour tous.

– Booster et fluidifier la communication interne : l’Assistant(e) de demain continue à être la courroie de transmission de l’information officielle et nécessaire up, down & transverse. Elle a également une casquette d’ambassadrice de l’équipe et de la culture d’entreprise.

– Accompagner les équipes sur l’appropriation des outils digitaux : key user mais pas que ! L’Assistant(e) participe à l’identification des besoins, à la réflexion avec le service Informatique ou Digital, est formée sur les outils et peut ainsi former et être ressource pour son ou ses équipes.

– Contribuer à l’amélioration continue au service de l’expérience client interne/externe : optimisation des process et des services pour favoriser le confort et la réactivité face aux demandes collaborateurs et clients, en support aux services RH, Qualité, QVT, Clients…

Les nouvelles missions de l’Assistant(e) se définissent donc par le sens de l’humain, une agilité accrue, une expression assumée et affirmée et le sens du service client.

Vous l’avez compris, dans un monde de plus en plus digitalisé, la nouvelle Valeur Ajoutée de l’Assistant(e) est « Humaine ». Et contrairement à ce que certaines tendances laissent croire, le métier d’Assistant(e) ne disparaît pas… il se transforme !

 

Cet article, dont voici la source, a été écrit collectivement par les 20 membres fondateurs du « Co.Lab des Assistant.e.s » by TalenCo. Il s’appuie sur le « Référentiel de l’Assistant·e de demain », un document co-construit durant plusieurs séances de travail agile et collaboratif par les membres fondateurs du « Co.Lab des Assistant·e·s » by TalenCo. Ce référentiel a ensuite été challengé par des décideurs RH et des managers via une enquête ouverte réalisée en avril-mai 2021, pour aboutir à la version finale… un travail collectif à usage collectif !

 

 

 

Publié le 30 Nov, 2021

Rubrique Actualités

Abonnez-vous à Assistant(e) Plus

Découvrez des dossiers dédiés aux problématiques des assistant(e)s de direction que la rédaction analyse pour vous.