Congés 2023 : le petit guide des jours à poser par les collaborateurs

La fin de l’année est proche et 2023 est à la porte. Savez-vous que l’année prochaine avec les ponts et les jours fériés les collaborateurs peuvent bénéficier de 59 jours de congés ? Assistantes de direction, office managers et assistantes RH, voici ce que vous devez savoir pour aider vos collègues à poser leurs vacances. On décortique le calendrier 2023 ensemble !

Le mois dernier, Assistant(e) Plus publiait l’article « Jours fériés : ce qui nous attend en 2023 » avec un tableau récapitulatif. Vous savez donc qu’il y aura onze jours fériés l’année prochaine dans toutes les régions de France à l’exception de l’Alsace et de la Moselle où il y en aura treize. Grâce aux ponts, notamment en mai grâce au lundi de Pentecôte et jours fériés, nous allons vous proposer les jours à poser afin d’aider vos collaborateurs à profiter de week-end prolongés, voire de quelques semaines de vacances.

Les jours à poser

On commence en avril.
Comme vous le savez :
– le lundi de Pâques tombe le 10 avril, ce qui fait un week-end prolongé.
> Vous pouvez proposer 4 jours de congés, du 11 au 14 avril.

En mai
Il y a quatre jours de congés qui correspondent à :
– la Fête du travail le 1er mai
– la Victoire de 1945 le 8 mai
– l’Ascension le 18 mai
– et le lundi de Pentecôte le 29 mai.
> Vous pouvez proposer de poser les jours suivants. Du 02 au 05 mai et le 19 mai.

Juillet
– Comme chaque année, la Fête nationale est le 14 juillet.
> En posant 4 jours, allant du 10 au 13 juillet, vos collaborateurs pourront obtenir un congé du samedi 8 juillet au dimanche 16 juillet.

En août
– Assomption le 15.
> Pour obtenir une semaine de vacances, nous vous proposons 4 jours. Le 14 ainsi que le 16, le 17 et le 18 août.

Octobre – Novembre
On fait un grand saut pour arriver en fin octobre début novembre.
– Le 1er novembre c’est la Toussaint.
> Il est possible d’obtenir une semaine de vacances en posant le 29 et le 30 octobre puis le 2 et le 3 novembre.

Décembre
Enfin pour la fin de l’année 2023, en posant 4 jours de congé allant du 26 au 29 décembre, il est possible d’avoir une semaine de vacances en fin d’année.

Précisions sur les ponts
Le site du service public atteste que « l’attribution d’un pont peut être prévue par des dispositions conventionnelles, un accord collectif ou être décidée par l’employeur. Les heures de travail non travaillées en raison du pont peuvent être travaillées à une autre période pour compenser. »

Vous pouvez donc récupérer ces heures de travail 12 mois avant ou après le pont. Elles « ne font l’objet d’aucune majoration de salaire. »

 

Publié le 2 Déc, 2022

Rubrique Actualités

Abonnez-vous à Assistant(e) Plus

Découvrez des dossiers dédiés aux problématiques des assistant(e)s de direction que la rédaction analyse pour vous.