Accueil > Les indispensables de l'assistant(e) > FORMATIONS > Actualités > Validation des acquis de l'expérience (VAE) : bien plus qu'utile !

Validation des acquis de l'expérience (VAE) : bien plus qu'utile !

Publié le 19/10/2017
La Validation des acquis de l'expérience est un dispositif qui donne satisfaction !

En effet, d'après l'enquête réalisée par le Fongecif Île-de-France auprès de salariés qui ont bénéficié d'une VAE, 94% se disent satisfaits du dispositifs et 92% l'estiment utile dans leur parcours professionnel. 

Le souhait d'obtenir une reconnaissance personnelle est évoqué comme le principal élément déclencheur et un bénéficiaire sur deux déclare qu'il voulait prouver en réalisant une VAE qu'il était capable d'obtenir un diplôme. 

Les résultats de l'enquête montrent surtout que la VAE s'inscrit dans une stratégie d'évolution du niveau de certification : pour 63% des salariés, le diplôme visé est de niveau supérieur au niveau de diplôme initial. 

 

➜ INformation et accompagnement

Le premier vecteur de notoriété de la VAE se trouve dans l'entourage personnel plus que dans le réseau professionnel. 

L'accompagnement est un élément très important dans la réussite d'une VAE, ce que confirme cette étude puisque 9 personnes sur 10 ont été accompagnées pour la rédaction de leur dossier, la préparation de l'entretien avec le jury et la mise en situation professionnelle. Cette aide est jugée utile par 95% des personnes interrogées. 

Les salariés qui ont interrompu ou abandonné leur VAE (7%) considèrent pour la majorité d'entre eux, que cet abandon est provisoire, et envisagent de reprendre la démarche. Les raisons invoquées sont liées au manque de temps, à des raisons personnelles ou à un changement de situation professionnelle. 

 

➜ VAE, les suites

Lorsque les bénéficiaires ont validé totalement leur VAE, 24% ont ensuite entrepris une formation pour obtenir une certification ou un diplôme plus élevé, en lien avec la certification obtenir grâce à la VAE. 

Enfin, un an au moins après la VAE, 2 personnes sur dix ont connu un changement de métier. Ceci montre que les personnes qui se lancent, cherchent avant tout une adéquation entre la fonction qu'elles occupent et le diplôme requis pour ce poste. 

 

Plus d'informations sur www.fongecif-idf.fr


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram