Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > VIE PROFESSIONNELLE > Vos droits > Tickets resto, mutuelle, voiture de fonction… Êtes-vous avantagés ?

Tickets resto, mutuelle, voiture de fonction… Êtes-vous avantagés ?

Publié le 16/12/2015
Même s’ils ne sont pas forcément déterminants dans le choix d’un poste, les avantages offerts prennent chez les salariés une importance que les entreprises ne doivent pas sous-estimer. Une étude* réalisée auprès des DRH en France par Robert Half, spécialiste mondial du recrutement, révèle les préférences des salariés.


Le ticket restaurant plébiscité
Avec 25,5 % de réponses, le ticket restaurant est le favori des salariés. Pratique et encore utilisable en dehors du seul cadre professionnel, c’est un avantage extrêmement "lisible" (sa valeur pécuniaire est même apparente) et, pour le moins, démocratique (chaque salarié dispose du même nombre de tickets d’un même montant). Compte tenu de la conjoncture actuelle et à l’heure où peu d’augmentations globales ou individuelles sont accordées, cet avantage est aussi relativement aisé à mettre en place au sein d’une entreprise.

La mutuelle, réponse à une préoccupation centrale
Parce qu’elle relève d’une question centrale, à savoir le remboursement des frais de santé, la mutuelle apparaît logiquement en deuxième position des avantages préférés par les salariés pour 21,5% des DRH. Ce n’est pas une obligation pour les entreprises : en revanche, cet avantage peut souvent être élargi au conjoint et aux enfants, ce qui est fort apprécié notamment au regard des frais dentaires ou optiques.

 
La voiture de fonction ou l’intéressement, des gains supplémentaires concrets
Pour 17% des DRH, disposer d’une voiture de fonction constitue le 3ème avantage. Longtemps considéré comme statutaire, il relève aussi d’un vrai levier d’économie au regard des frais engagés par l’utilisation d’un véhicule personnel ou un gain quotidien de confort par rapport à l’utilisation des transports en commun.
 
L’intéressement, quant à lui, est un avantage apprécié pour son apport financier par 16,5% des DRH, mais aussi parce qu’il incarne un retour individuel sur la contribution de chacun au succès de l’entreprise. A noter que ce dernier avantage est principalement cité par les DRH des petites entreprises (27%) que par ceux des grandes (15%).

Plans d’épargne retraite peu privilégiés, mobiles-tablettes-portables ignorés
Attachement au système de retraite par répartition et effet des 35 heures expliquent certainement le peu d’intérêt en France pour les plans d’épargne retraite et temps qui ne sont respectivement cités que par 10 % et 7,5% des répondants comme les avantages les plus prisés. Il est fort possible également qu’une majorité privilégie les gratifications immédiates à des avantages qui ne présentent un intérêt que sur le long terme.
Quant aux mobiles, tablettes ou ordinateurs portables, ils ne sont pas assimilés à des avantages prioritaires (2% de réponses). Ces outils ne sont pas forcément appréciés par les DRH car ils peuvent être sources de stress, de dilution de la frontière entre vies professionnelle et personnelle, de déséquilibre pour ceux/celles qui ne seraient pas raisonnables dans leur utilisation ou qui ignoreraient les éventuelles chartes d’utilisation.
 «Les avantages qu’une entreprise offre à ses salariés ont longtemps été considérés comme un "package" générique, à prendre ou à laisser… Or la conjoncture actuelle fait de ces avantages de vrais leviers de fidélisation. Ils peuvent également augmenter l’attractivité d’une entreprise vis-à-vis des collaborateurs potentiels. Il est donc important pour une entreprise de les rendre lisibles/visibles par tous. Bien entendu, un collaborateur ne doit pas rester fidèle à son entreprise pour cette seule raison mais il doit aussi avoir conscience que ces avantages font partie d’un tout au même titre que son salaire et ses primes. Vis-à-vis d’un candidat potentiel, une entreprise ne doit pas hésiter à mettre en avant ces avantages au moment de la proposition de la rémunération», affirme Fabrice Coudray, Directeur de Robert Half France.
 
 
*Enquête réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en juillet 2014 auprès de 200 Directeurs / Responsables des Ressources Humaines (DRH).


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram