Accueil > EMPLOI > ASTUCES EMPLOI > L'entretien d'embauche > Tests de recrutement : dominez la situation

Tests de recrutement : dominez la situation

Publié le 21/07/2016
Tous les apprentissages exigent de la pratique. Or, l'être humain possède de grandes facultés d'adaptation. Sachez les cultiver : vous serez le premier étonné de vos performances !

➜ Entrainez-vous pour réussir

Si le facteur "temps" vous obligera à être rapide le jour J, privilégiez la qualité du raisonnement lors de vos entraînements. Aussi, prenez le temps de lire attentivement les consignes, analysez les dessins, séries et schémas et notez vos résultats sur une feuille. Votre oeil et votre cerveau semblent refuser de comprendre le mécanisme de certains tests ? Vérifiez qu'il ne s'agit pas d'un problème de pré-requis manquants : difficulté à fixer votre attention, à trouver des mots ou des définitions, oublis des principes mathématiques. Si tel est le cas, résolvez cette difficulté en priorité. L'amélioration de vos performances techniques suivra.

Attention ! Privilégiez les livres spécialisés et méfiez-vous des tests gratuits sur Internet : ils sont loin d'être complets ou objectifs. S'ils vous donnent effectivement une vague idée de la question, seuls les tests payants organisés par des enseignes sérieuses ou recommandées par des sites professionnels connus sont fiables.

 

➜ Renseignez-vous avant l'épreuve

Si la convocation aux tests ne le précise pas, contactez l'entreprise ou le cabinet de recrutement afin de vous informer sur les techniques et méthodes qui seront utilisées. Vous disposerez des moyens de vous préparer et de vous mettre en condition.

Sachez que les entreprises (ou administrations) qui recourent aux tests n'agissent pas à la légère. Ces derniers ont également été conçus par des psychologues; en outre, les personnes chargées du dépouillement sont également formées à ces techniques.

Attention ! Si l'entreprise a choisi de vous faire passer un test informatisé, ne paniquez pas ! Certes, vous subirez différemment la contrainte du temps, mais les principes de base sont identiques à la formule "papier". En revanche, le dépouillement informatique mettra plus facilement l'accent sur les contradictions relevées par les questionnaires qui se croisent.

 

➜ À l'approche de l'épreuve

Tous les tests auxquels vous serez soumis exigeront de la concentration et de la résistance physique. 

  • La veille : dormez au moins huit heures;
  • Avant l'épreuve : mettez des vêtements amples et des chaussures confortables (le stress augmente considérablement lorsque le corps se sent "bridé"), puis prenez un solide petit déjeuner ou un déjeuner équilibré;
  • Juste avant l'épreuve : pratiquez quelques exercices de respiration (inspirez et expirez profondément cinq à dix fois de suite);
  • Si l'épreuve dure plus d'une heure : emportez des sucres rapides, de l'eau et, éventuellement, des chewing-gums (la mastivation favoriserait l'activité cérébrale).

 

➜ Pendant l'épreuve

La majorité des tests sont chronométrés. Avant de vous lancer tête baissée dans l'épreuve, prenez le temps d'évaluer le nombre de questions auxquelles vous pouvez répondre dans le temps alloué.

  • Au cours des tests qui se déroulent face à un observateur, soyez bon public ! On vous montre une tâche d'encre ? On vous invite à dessiner un arbre ? Suivez scrupuleusement la consigne sans poser de questions et évitez tout commentaire, aparté et trait d'humour (ou d'humeur).
  • Lors d'un test informatisé, ignorez les messages subversifs et commentaires "émis" par la machine (exemple : "il semblerait que vous soyez fatigué"; "vos réponses ne sont pas assez critiques"...). Prévus pour vous destabiliser, ils ne reposent sur aucune observation objective !
  • Soignez votre écriture ! Même si le test n'est pas organisé par une grande entreprise ou un cabinet de recrutement, restez conscient de l'importance de votre écriture et du soin apporté à vos réponses. Ces indicateurs jouent un rôle à ne pas négliger.

Attention ! Un item non renseigné signifie : "j'ai préféré passer à la question suivante et j'y reviendrai plus tard si j'en ai le temps". Un item renseigné au hasard signifie : "voici ma réponse". La nuance est de taille : ne faites pas dire au tests le contraire de ce que vous pensez.

 

➜ Ne prenez pas les résultats trop à coeur

Les tests sont un outil, pas une fin en soi ! Ils servent à mesurer, à un moment donné, une partie des connaissances, des compétences et des réflexes mobilisés par un candidat. Comme toutes les autres étapes du recrutement, abordez cette phase avec calme et concentration. Pour cela, exploitez à fond les atouts que sont l'entraînement et la révision, puis la préparation physique et mentale. Et gardez toujours à l'esprit que les tests ne peuvent, en aucun cas, vous définir à eux seuls.

Collaborateur potentiel de l'entreprise, soyez le partenaire de vos interlocuteurs : aidez-les à apprécier vos qualités de raisonnement et d'organisation, votre sens des responsabilités et la richesse de votre personnalité. Ne confondez pas le test avec le recruteur !


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram