Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Vivre en équipe > Riez au travail : vous bosserez mieux !

Riez au travail : vous bosserez mieux !

Publié le 28/04/2016
Piquer des fous rires, faire des blagues potaches, c'est bon pour l'ambiance et la productivité. Alors lâchez-vous !

Vous êtes la petite rigolote du service mais sentez bien qu'on vous soupçonne de ne pas travailler et de faire perdre du temps aux autres. Rassurez-vous. C'est vous qui avez tout compris ! Le rire est non seulement bon pour la santé mais il améliore aussi la force de travail, la créativité, la prise de décision... Corinne Cosseron, fondatrice de la "rigologie", nous explique pourquoi il faut prendre le rire au sérieux dans l'entreprise.

 

➜ Pourquoi est-il mal vu de rire au travail ? 

C'est un lieu commun de prétendre que ceux qui rient au travail ne sont pas des gens sérieux. Au bureau, soi-disant qu'on n'est pas là pour rigoler car on part du principe que pour être efficace, il faut être concentré. Or, le neurologue français Henri Rubinstein a démontré que le rire est un réflexe vital présent de la naissance à la mort. Il est donc illogique et même pathologique au vu des nombreux bienfaits du rire de s'arrêter de rire pendant huit heures au travail. La France traîne cette culpabilité culturelle depuis des siècles. Tout le contraire des États-Unis où l'on recrute de préférence des cadres ayant un bon sens de l'humour car, plus charismatiques, ils sont considérés comme plus productifs.

 

➜ Que peut justement apporter le rire en entreprise ? 

Le rire crée du lien. Il instaure une complicité, rapproche les équipes, augmente la motivation, stimule l'enthousiasme et le dynamisme. Il booste la créativité et permet d'innover. Ses bienfaits sont aussi puissants au plan collectif qu'individuel. Des pauses-rires dans la matinée et dans l'après-midi suffisent. Quelqu'un qui raconte des blagues devant la machine à café, transmet des mails rigolos à ses collègues, à condition que ça ne dépasse pas quelques minutes par jour, va être bien plus performant que quelqu'un de trop sérieux. Ces petites détentes vont lui permettre d'intégrer le travail qu'il a déjà réalisé et d'être plus efficace pour traiter les tâches suivantes.

 

➜ Comment le rire peut-il être un antidote au stress ? 

Il est scientifiquement prouvé que le rire répare point par point tout ce que l'excès de stress détériore, que ce soit au niveau physique ou psychique. Rire permet de prendre du recul, de dédramatiser, de retrouver une meilleure humeur, de diminuer l'anxiété, de créer un lien relationnel plus rassurant.

 

➜ Comment peut-il amener à mieux gérer les conflits ? 

Le rire vient à bout facilement des petits conflits. Par exemple, votre collègue n'arrête pas de vous chiper votre gomme. Vous êtes folle de rage et allez la voie. Au même moment, elle vous dit quelque chose qui vous faire rire, et là votre colère retombe et vous allez juste lui demander de vous rendre votre gomme et d'arrêter de vous la piquer tout le temps. La dispute est désamorcée.

 

➜ Comment introduire de l'humour dans des négociations un peu délicates (augmentation de salaire, annonce d'une grossesse...) ?

Choisir le bon moment, le bon endroit et la bonne personne pour négocier, est aussi important que d'y injecter de l'humour pour détendre un peu l'atmosphère. Mais il ne faut pas l'utiliser comme un cataplasme collé sur un problème. Il ne fonctionnera que si votre humour est juste, sincère et naturel.

 

➜ Quelle peut être la place de l'humour dans les rapports hiérarchiques hommes-femmes ? 

L'humour est plutôt la chasse gardée des hommes. Il est plus facile pour une femme d'utiliser l'humour avec un homme qui est son supérieur qu'avec un homme qui est son subordonné. Une femme qui manage des hommes risque de les atteindre dans leur virilité si elle manie trop bien l'humour. La position peut être délicate et compliquée à gérer.

 

➜ Que penser des collègues qui pratiquent l'humour sexiste ? 

Ce genre d'humour n'a rien à voir avec l'humour sain. On est là dans le cadre de la perversité, de la prise de pouvoir sur autrui. Le pire, c'est que ces personnes estiment que c'est vous qui n'avez pas d'humour. Or c'est tout le contraire. Lancez-leur une blague ciblée sur leur propre personne et aussitôt ils vous en voudront. Ce qui confirme qu'ils ne savent pas rire d'eux mêmes et qu'ils n'ont donc aucun humour.