Accueil > FICHES PRATIQUES > LES FICHES PRATIQUES > Langue / Projet Voltaire > Projet Voltaire : Quelle ponctuation pour les abréviations ?

Projet Voltaire : Quelle ponctuation pour les abréviations ?

Publié le 17/12/2015

Les abréviations ont été inventées pour nous faire gagner du temps. Ironie du sort, nous en perdons parfois en cherchant la bonne manière de les écrire. Faut-il un trait d’union ou un point entre le P et le S de l’abréviation de post-scriptum ? Ou peut-être les deux ? Pour ne plus se prendre la tête, voici, par ordre de « complication », les principales abréviations susceptibles d’apparaître dans nos courriers et nos e-mails.

 

 

 

 

Les abréviations sans ponctuation 

Il s’agit surtout des unités de valeur et de mesure. On veille à mettre une espace entre le chiffre et l’unité.

• j, h, min, s raccourcissent jour, heure, minute et seconde. Exemple : « j’ai terminé cette tâche en 3 h, 42 min, 5 s ». Attention, dans les expressions « jour J » ou « heure H », la majuscule est de mise. De même, on utilisera, pour noter le compte à rebours, les formules « J-1 »,« H-12 »,etc.

• km, m, cm, mm s’emploient à la place de kilomètre, mètre, centimètre, millimètre et t, kg, g, cg, mg pour tonne, kilogramme, gramme, centigramme, milligramme. Signalons également l’abréviation de watt en W et de kilowatt en kW. De la même manière : calorie(cal) et kilocalorie (kcal).

• F était naguère l’abréviation du franc. Depuis le passage à l’euro, on utilise EUR, qui se distingue du symbole €. Le centime s’abrège généralement « c ».

 

Les abréviations à 1 point

Cette catégorie comprend des locutions latines et des mots simples.

• Cf. est l’abréviation du latin confer, autrement dit « comparez, reportez-vous à ». Le français la traduit également par « conférez ».

• etc. note la locution latine et cetera (ou et caetera) signifiant « et tous les autres, et le reste ». En français, on la

prononce [étsétéra].L’erreur courante consiste à mettre des points de suspension après « etc. », ce qui est redondant. On choisira donc entre « etc. » et«...»!

• s. est l’abréviation de siècle et p. de page. Exemples : « au XXIe s. » et

« cf.p.12 ».

Rappel : les titres de civilité

Monsieur = M. ≠ Mr, abréviation anglaise de Monsieur

Messieurs = MM. ≠ Mrs, abréviation anglaise de Madame

Madame = Mme

Mesdames = Mmes

 

Les abréviations à 2 points

Il s’agit principalement des locutions latines « P. S. » et « N. B. ». Signalons que l’espace séparant les deux initiales est facultative .

• N. B. est l’abréviation de nota bene signifiant « remarquez bien ». On rencontre aussi la forme nota.Traditionnellement placée en début de propos, elle sert à insister sur un point précis. On la rencontre désormais en fin de lettre, en concurrence avec « P. S. ».

• P. S. abrège post-scriptum, « écrit après », et se place après la signature. Du temps où l’on écrivait les lettres à la main ou à la machine, la formule permettait d’ajouter une information oubliée sans avoir à tout recommencer ! « P. S. » permet de souligner un détail important, souvent sans rapport avec le contenu de la lettre. Attention ! Sans

ponctuation, « PS » n’est autre que le sigle du Parti socialiste.

 

Les abréviations avec points et traits d’union

Les mots s’écrivant avec des traits d’union les conservent dans leurs formes abrégées.

• c.-à-d. est l’abréviation de « c’est-à-dire ». Sa variante est la locution latine id est, qui s’abrège « i. e. » et s’emploie aussi bien en français qu’en anglais. Pour- quoi n’y a-t-il pas de point après le « à » de « c.-à-d. » ? Tout simplement parce que cette préposition, qui ne contient qu’une lettre, n’est pas abrégée !

• J.-C. désigne Jésus-Christ. Pour indiquer qu’un événement a eu lieu avant la naissance de Jésus, on écrira, par exemple : « 400 ans av.J.-C. » ou « au IVes.av.J.-C.».

• w.-c. (ou W.-C.) sert à raccourcir l’anglais water-closet qui désigne le petit coin. Si le mot entier se prononce [ouatèr-klo-sè], le « w » de l’abréviation a été francisé en [v], comme dans « wagon ».

Point, trait d’union, majuscule, espace : pour ne rien oublier lorsque vous abrégez, rien de tel qu’une bonne relecture avant d’appuyer sur « envoyer » ! 

Erick Hostachy,

Responsable de la communauté web du Projet Voltaire www.projet-voltaire.fr