L'humain au cœur du bureau

Publié le 12/04/2017
La qualité de vie et le bien-être au travail sont des composantes essentielles de la responsabilité sociale des entreprises (RSE).

L'épanouissement et la performance des salariés passent par un environnement sain et harmonieux, il n'est donc plus question de faire l'impasse sur l'ergonomie du mobilier, le confort des équipements et la valorisation des espaces de travail. 

Plus uniquement basé sur une organisation strictement fonctionnelle, l'aménagement de bureau intègre désormais davantage le facteur humain. On ne parle d'ailleurs plus vraiment "d'aménagement de bureau" mais plus volontiers de "workplace" : aujourd'hui, les entreprises prennent une part active dans la réflexion architecturale, avec le souhait de décider en amont des valeurs à transmettre à leurs collaborateurs, à travers un agencement et des codes identifiables et personnalisés

 

➜ Détente et créativité

Exit la grande tendance du total décloisonnement : l'open space évolue vers une conception plus souple, tantôt ouverte pour favoriser la communication entre collaborateurs, tantôt vers des structures plus isolées pour favoriser réflexion et concentration. 

Au mode bureau / salle de réunion / locaux techniques se substituent aujourd'hui des identités différentes, voire atypiques. Phone box, espaces de repos, salles de création, lieux d'échanges, de jeux... Aux espaces de travail s'ajoutent désormais des lieux de stimulation. On ose écrire sur les murs, jouer au babyfoot, se détendre sur un canapé. 

Plus flexibles, les espaces sont désormais capables de "muter" afin de s'adapter au rythme des commerciaux : mobiles, hyper connectés, ces salariés sont beaucoup plus volubiles que les autres, pouvant ainsi céder leur place à d'autres collègues. 

Appelés "plug and play", certains postes sont conçus pour se déplacer rapidement et facilement, constituant ainsi une solution intéressante pour s'adapter aux restructurations et réorganisations du personnel. 

 

➜ L'esprit végétal bourgeonne dans les entreprises

Grande tendance du moment, le végétal s'empare des intérieurs, pour le plus grand bonheur des salariés en quête de connexion avec la nature. 

On les appelle les "Corporate Gardens", ces jardins collaboratifs nichés au sein même de l'entreprise. Au delà du simple bénéfice ornemental, les plantes sont connues pour améliorer le cadre de vie des salariés. L'air des bureaux serait en effet 10 à 100 fois plus pollué que l'air extérieur - solvants, matériel électronique, etc. - agents nocifs entrainant des arrêts maladies coûteux pour l'entreprise, la poussant parfois à réagir par une réponse "verte". 


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram