Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Vivre en équipe > L’ÉTUDE CARTE NOIRE - IFOP DÉVOILE LES NOUVEAUX CODES DE LA PAUSE-CAFÉ !

L’ÉTUDE CARTE NOIRE - IFOP DÉVOILE LES NOUVEAUX CODES DE LA PAUSE-CAFÉ !

Publié le 03/05/2018
Carte Noire, marque de café préférée des Français* depuis 40 ans, dévoile aujourd’hui les résultats d’une étude menée avec l’IFOP sur les nouveaux codes de la pause-café en entreprise ! Légitime sur le marché du café, l’entreprise a souhaité faire la lumière sur le rituel de la pause-café et ses évolutions.

➜ Les nouveaux codes de la pause-café en entreprise

Aujourd’hui, l'environnement de travail est en plein renouveau : désormais numérique, ultraconnecté et virtuel, il a évolué avec l’émergence d’une cohabitation intergénérationnelle avec une forte présence des générations Y et Z. Ces générations, perçues parfois comme individualistes et impatientes, ont bousculé les codes de l’entreprise traditionnelle. Or la pause-café demeure un moment important et très répandu dans le monde professionnel puisque près de 9 salariés sur 10 déclarent en faire une (89 %) ! Qu’ils soient de la jeune génération ou non, leurs habitudes en matière de pause-café sont assez similaires. Ce rituel reste un moment privilégié pour l’ensemble des salariés, il favorise l’adhésion aux valeurs de l’entreprise et permet de sociabiliser en tissant des liens avec ses collègues.

  • 73% la jeune génération est adepte de la pause-café, la considérant à 73 % comme un moment de détente permettant l’intégration en entreprise.
  • 63% des moins de 35 ans prennent leur café avec leur supérieur hiérarchique, une proportion qui monte à 70 % chez les hommes de cette tranche d’âge.
  • 44% des moins de 35 ans (vs 33 % des salariés) profitent des pauses-café pour se renseigner sur leurs collègues et apprendre quelques anecdotes croustillantes.
  • 47% des hommes des générations Y et Z se considèrent comme initiateurs de la pause-café.
  • 41% des plus de 50 ans déclarent faire une pause seul contre seulement 28 % des jeunes salariés.

 

➜ initiateur, suiveur ou solo

43 % des salariés qui ont l’habitude de faire au moins une pause-café lors d’une journée se considèrent comme initiateurs ! Et ce sont notamment les hommes de la génération Y (47 %) et 49 % des salariés qui travaillent dans des espaces de co-working qui lancent le mouvement. Près du tiers des salariés (30 %) font leur pause en solo, notamment les plus de 50 ans (41 %) vs 28 % chez les jeunes.

➜ LA PAUSE-CAFÉ : FACTEUR D’INTÉGRATION

La jeune génération est adepte de la pausecafé, considérant à 73 % qu’un moment de détente entre collègues favorise l’intégration (vs 64 % chez les plus de 35 ans). Dans les grandes entreprises, ce paramètre est plus important (70 % contre 56 % des entreprises de moins de 10 salariés). Bien qu’une nette majorité des répondants déclarent n’avoir rien obtenu lors d’un break (59 %), les moins de 35 ans sont plus bavards que les autres générations puisqu’ils profitent des pausescafé pour se renseigner sur leurs collègues et apprendre quelques anecdotes croustillantes (44 % vs 27 %) !

➜ Avec qui partage t-on la pause-café ?

La pause-café au bureau recèle de nombreux avantages, pour soi-même comme pour son activité professionnelle ! 63 % des moins de 35 ans prennent leur café avec leur supérieur hiérarchique, une proportion qui monte à 70 % chez les hommes de cette tranche d’âge vs 57 % pour les femmes. 53 % des salariés prenant des pauses-café y voient l’occasion d’obtenir un retour sur leur travail avec leur supérieur, bousculant les codes traditionnels de l’entretien individuel annuel. Les réseaux sociaux font partie du quotidien des Français et sont une occupation aussi pendant la pause-café (49 %). Ce chiffre monte à 63 % chez les jeunes générations, internet faisant partie de leur environnement depuis leur plus jeune âge.

➜ Des espaces de socialisation dédiés

Par ailleurs, les espaces de socialisation sont devenus un enjeu clé des lieux de travail et les entreprises cherchent à favoriser un climat propice à l’échange, à la discussion. Preuve que cela fonctionne : 82 % des salariés qui s’autorisent des pauses-café le font dans un espace de détente dédié. L’équipement en machines à café évolue en fonction des types d’entreprises, mais à 92 %, un équipement est présent dans l’entreprise. On observe la présence de machines à grains dans les espaces de coworking (19 %) qui fleurissent un peu partout en France tandis que la cafetière filtre est très en vogue dans le secteur public (64 %).

➜ DU CÔTÉ DU TÉLÉTRAVAIL

L’émergence de nouvelles formes de travail (télétravail, co-working) ne remet pas en cause la pause-café elle-même. Les salariés en télétravail ou travaillant en situation de mobilité (49 %), s’autorisent également une pause-café dans leur journée : systématiquement pour 18 % et de temps en temps pour 45 %.

 

 

Pour plus d'informations sur : www.cartenoire.fr

 

 

 

 


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram