Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Bien-être & santé > Les vacances, c'est un vrai retour au bien-être

Les vacances, c'est un vrai retour au bien-être

Publié le 11/04/2017
Que les vacances soient synonymes de bien-être, n'est pas une grande révélation. Mais encore faut-il savoir en profiter pleinement...

C'est-à-dire, être disposé(e), déterminé(e), à recevoir ces bénéfices. En d'autres termes c'est savoir décrocher, couper net avec le travail. Par exemple, c'est ne plus consulter ses mails, ni même être connecté(e) aux réseaux sociaux qui rappellent un certain environnement de travail, tant la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle est devenue floue

La raison est que nous passons de plus en plus de temps au travail; plus de temps au quotidien (hors temps de sommeil bien entendu) passé avec nos collègues, qu'avec nos propres conjoints et enfants... Par la force des choses, certains collègues deviennent des "intimes", et c'est cette relation qui estompe cette frontière séparant le professionnel du privé. 

Comme aucun doute n'est permis pour profiter pleinement des vacances en vue de revenir reposé(e), apaisé(e), zen, armé(e) pour l'année; l'une des règles incontournables sera de décrocher aussi des réseaux sociaux. De toute façon, il n'y a aucune nécessité à poster en temps réel vos photos de vacances, n'est-ce-pas ? (Les vacances, vous les vivez pour vous, pas pour montrer aux autres que vous les vivez !). 

En somme, les vacances, c'est nous permettre de nous réinitialiser tel un ordinateur qui aurait buggé... C'est resynchroniser la "machine", l'esprit avec le corps, en harmonie avec notre moi, nos désirs, nos possibilités, nos failles, nos peurs, etc.

Les vacances, c'est une chance de pouvoir se recentrer, s'écouter, impulser de bonnes pratiques pour continuer à avancer (bien) mieux. C'est apprendre à repenser nos modes de vies et comprendre pourquoi on se lance parfois dans une course effrénée pour attendre des chimères... C'est penser pourquoi on manque de temps et être amené(e) faussement à dire "je n'ai pas le temps de faire ceci ou cela" - alors que ces activités que nous n'avons pas le temps de faire, qui nous parraissent superflues, sont en réalité essentielles à notre bien-être, et par voie de conséquence, essentielles aussi à celui de notre entourage. 


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram