Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > VIE PROFESSIONNELLE > Actualités > Les meilleures blagues à faire à vos collègues !

Les meilleures blagues à faire à vos collègues !

Publié le 03/08/2018
Le bureau, lieu sacré de paix et de concentration. Mais au milieu des bourdonnements des cerveaux en plein travail, il y a toujours quelques éclats de rire. Quand la charge de travail et le stress baissent, certains s'amusent à mettre un peu d'ambiance dans cet environnement grisonnant. Stepstone vous conseille pour lier travail et bonne humeur.

➜ Les grands classiques

Avant de commencer, soyons clairs, ces conseils sont à utiliser avec parcimonie. Parce que bon, le travail c’est du sérieux ! Alors avant que vous ne receviez un avertissement pour votre esprit de boute-en-train excessif sachez une chose : les blagues les plus courtes sont les meilleures. Donc au lieu de vous acharner toujours sur la même victime, faites preuve de jugeote et d’imagination. Changez de cible ! Ou bien changez de blague…

C’est connu, travailler dans la bonne humeur est un facteur important pour la cohésion et la productivité d’une entreprise. Comme sur les bancs d’école, au bureau il y a ceux qui bossent dur et les petits plaisantins. Changer les réglages du siège de votre collègue ou inverser les touches du clavier sont des grands classiques, mais ne sont pas très originaux. La traditionnelle bataille d’élastiques, elle aussi a fait son temps, de nos jours les farces au bureau sortent tout droit du cerveau dérangé d’un génie du mal.

L’outil de travail le plus répandu, est l’ordinateur. Une source inépuisable de blagues machiavéliques. Prenons la souris de votre voisin de bureau, rien qu’avec cela vous avez de quoi le faire tourner en bourrique pendant quelques longues minutes. Si vous passez par le Panneau de contrôle, vous pouvez aisément changer plusieurs options, comme la vitesse du pointeur, la priorité des boutons (inversion clic droit/clic gauche), ou la forme du pointeur (si vous remplacez la petite flèche avec le bouton « en chargement », votre collègue se demandera pourquoi son ordinateur rame depuis 5 minutes).

Vous pouvez aussi changer le fond d’écran du bureau. Des images drôles, insolites, feront à coup sûr sourire votre proie. Mais il y a plus cruel. Si vous faites une capture d’écran de la page d’accueil du bureau, vous pouvez la mettre en fond d’écran. « Oui mais alors ? » me diriez-vous. Il reste l’estocade finale ! Elle consiste à faire disparaitre tout simplement les boutons présents sur le bureau. Ainsi votre collègue cliquera sur des images fixes, en se demandant pourquoi, après une centaine de clic de plus en plus frénétiques, il n’arrive pas à démarrer son fichier Excel. Faites un clic droit sur le bureau et décochez l’option « Afficher les éléments du Bureau » : votre piège est désormais en place.

➜ Les meilleurs du genre

Mais vous n’êtes pas obligé de forcément vous amuser aux dépens de votre voisin. Les heures creuses peuvent être un moyen de sociabiliser avec les nouveaux venus, ou avec des collègues que vous voyez rarement passer devant votre bureau. Parce que rire c’est bien, mais à plusieurs c’est carrément mieux. Et la palme d’or de l’activité ludique de groupe par excellence est décernée à « La guerre des Post-it ». Mais oui, souvenez-vous, c’était en Juillet 2011. Les bureaux de la Défense, d’habitude froids et gris, ont commencé à se recouvrir de dessins colorés, représentant des personnages de jeux-vidéos ou de dessin-animés célèbres. Prenant d’abord ce phénomène pour l’acte désespéré d’un terroriste nostalgique du « Club Dorothée », on comprit très vite que tout ceci n’était autre que l’œuvre des employés.

Lancé par les salariés de la BNP et d’Ubisoft (dont les buildings sont face à face sur l’esplanade de la Défense), ce phénomène servait surtout à remplir les longues heures creuses des mois de juillet et août, ou rien ne se passe. Le principe est simple : des salariés lancent un défi à ceux de l’entreprise située en face, en dessinant sur leurs fenêtres un ou plusieurs personnages avec des post-it. Si ces derniers ripostent avec une autre figure, la guerre est déclarée. Ce phénomène s’est élargi à la plupart des « open-space» de la région parisienne, faisant aussi de nombreuses victimes sur le reste du territoire français. L’ambiance est bonne-enfant et, pas rancuniers pour un sou, les perdants avaient en général l’obligation d’organiser une rencontre avec les glorieux vainqueurs, autours d’un pot ou d’un pique-nique.

➜ En bref

Même si vous êtes au bureau pour travailler, donc, rien ne vous empêche de le faire avec le sourire. Mais tout est relatif. L’épanouissement social aide les gens à se sentir mieux en groupe, mais aussi avec eux même. Après un moment de détente en effet, vous aborderez une tâche professionnelle avec une meilleure envie et une plus grande volonté. Si par exemple vous êtes sortis de votre dernier rendez-vous professionnel un peu stressé, une bonne blague ou une plaisanterie avec les collègues, vous aidera à tourner la page pour mieux vous atteler à la tâche. Attention à ne pas en abuser toutefois, car vous pourrez facilement passer pour le lourd de service, ou tout simplement pour un émérite feignant qui ne veut pas travailler.

 

Pour plus d'informations sur : www.stepstone.fr

 


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram