Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Développement personnel > Les langues étrangères les mieux payées

Les langues étrangères les mieux payées

Publié le 14/01/2019
Entre 2017 et 2018, le nombre d'offres d'emploi demandant la connaissance d'une langue étrangère baisse et le salaire moyen de ces offres augmente.

Les recruteurs souhaitant des candidats ayant des connaissances en japonais proposent des rémunérations les plus avantageuses et la majorité des postes à pourvoir concerne l'anglais, l'allemand et l'espagnol. 

Sur la base des 850 000 offres d'emploi d'Adzuna.fr, l'étude porte sur le salaire des offres d'emploi pour polyglottes en France. 

 

Le japonais : la langue qui offre le meilleur salaire en France

Parmi toutes les langues évaluées, c'est le japonais qui offre le salaire le plus élevé. Les offres d'emploi proposent en moyenne 43 928€ annuel brut mais le nombre d'offres est limité (environ 350). La connaissance du japonais est principalement souhaitée dans les secteurs du commerce international, du tourisme et de l'enseignement.

Entre septembre 2017 et septembre 2018, les salaires augmentent pour la majorité des langues et particulièrement pour le chinois, l'italien et le japonais. L'augmentation des salaires est de 24% pour le japonais, 23% pour le chinois et 13% pour l'italien. 

L'anglais reste une bonne option pour ceux qui cherchent à la fois un job avec un salaire plus élevé et un nombre conséquent d'offres d'emploi. La moyenne des offres d'emploi en France aujourd'hui est de 36 100€ et les chercheurs d'emploi anglophones peuvent espérer un salaire 12% supérieur à cette moyenne

 

Diminution de 4,9% des offres d'emploi pour polyglottes

La demande des autres langues sur le marché de l'emploi baisse majoritairement entre 2017 et 2018. Les langues de nos voisins européens sont fortement touchées : -5,12% pour l'allemand, -29,44% pour l'italien et -8,30% pour l'espagnol. La plus forte décroissance concerne les langues asiatiques avec un tiers d'annonces en moins exigeant la connaissance du japonais ou du chinois. 
Le russe, à l'inverse, est de plus en plus demandé par les recruteurs, le nombre d'offres d'emploi a augmenté de 5% entre 2017 et 2018. 

Les linguistes européens ont toujours la plupart des emplois vacants. 85% des offres d'emploi qui demandent une seconde langue exigent l'anglais, suivi de l'allemand (7,8% des offres) et de l'espagnol (3,8% des offres). Moins de 10% des offres d'emploi en France requiert la connaissance d'une seconde langue dont 0,6% pour bilingue. Et le nombre d'offres d'emploi souhaitant des anglophones baisse de 22,16% entre septembre 2017 et septembre 2018. 

L'anglais gagne du terrain dans le cursus scolaire. Selon le site officiel Trouvermonmaster.gouv.fr, en 2018, 7% des masters en France sont aujourd'hui enseignés entièrement en anglais. Et le nombre d'universités proposant des formations en anglais est en constante augmentation. 

 

Les Francophones au Royaume-Uni

A l'inverse, les opportunités pour francophones à l'étranger ne cessent de croître. Adzuna UK a réalisé une étude sur les offres d'emploi pour francophone au Royaume-Uni, elles ont augmenté de 78,6% entre juin 2017 et septembre 2018. 

"Deux ans après l'annonce du Brexit, les employeurs préparent leur développement à l'international. Depuis 2016, une tendance très forte pour les langues européennes est visible. C'est peut-être un signe que les entreprises cherchent de plus en plus d'opportunités de croissance." - Doug, co-fondateur de Adzuna