Accueil > Les indispensables de l'assistant(e) > FORMATIONS > Actualités > L'entretien professionnel : de l'information au déclic

L'entretien professionnel : de l'information au déclic

Publié le 24/01/2018
Les résultats de la deuxième vague du Dispositif d'Enquêtes sur les Formations et les Itinéraires des Salariés (DEFIS) fournissent un premier regard sur l'entretien professionnel...

L'entretien professionnel constitue, dans l'entreprise, un appui à l'évolution des parcours professionnels, et contribue à élargir à l'ensemble des salariés l'information sur la formation professionnelle, en particulier sur le Compte Personnel de Formation (CPF). 

 

➜ Un déclic pour prendre en main son projet professionnel

Il en résulte que l'entretien professionnel a, conformément à son objet, un véritable impact sur la volonté des salariés de faire évoluer leur situation professionnelle.

En effet, ceux qui ont participé à un entretien professionnel en 2015 ou en 2016 manifestent davantage leur volonté de se former (+10 points), de prendre plus de responsabilités (+12 points), ou encore de faire évoluer le contenu de leur activité dans les 5 ans (+15 points) que ceux qui n'y ont pas participé. 

L'entretien professionnel apparaît comme un véritable support pour le développement professionnel des salariés. Il constitue aussi pour eux un moyen de concrétiser leurs projets en facilitant leur accès à l'information sur la formation professionnelle et au CPF. 

 

➜ Démocratiser l'accès à l'information relative à la formation

En dépit de sa large notoriété, la connaissance du CPF est inégale selon le niveau de diplôme (70% des diplômés de l'enseignement supérieur contre 52% des non diplômés), le statut professionnel mais aussi la taille de l'entreprise. 

L'entretien professionnel contribue cependant à la réduction de ces inégalités en jouant un puissant rôle de relai d'informations auprès de l'ensemble des actifs. En effet, seuls 27% de ceux qui ont participé à un entretien professionnel en 2015 ou en 2016 ne connaissent pas le CPF, quand la proportion chez ceux qui n'ont pas été reçu en entretien s'élève à 45%. 

 

Plus d'informations sur www.cnefp.fr


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram