Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Développement personnel > Le travail source de bonheur, suivez le guide

Le travail source de bonheur, suivez le guide

Publié le 09/08/2016
Inutile de parler bien-être et convivialité si vos journées sont orchestrées par une horloge que vous ne maîtrisez pas...

Déjeuner ? Pas le temps. Discuter ? Pas le temps. Sourire ? Pas le temps. Le bonheur au travail, ça s'organise.

 

➜ Plus jamais stressé(e)

Fixez-vous trois priorités par jour : le stress est souvent lié au manque d'organisation - vous sentez que le temps vous échappe, vous craignez de prendre du retard. Le fait d'établir chaque matin une liste des tâches à accomplir vous aide à organiser votre journée. Mais lorsque celle-ci est beaucoup trop longue, vous vous sentez engloutie par la masse de travail.

 

Pour éviter cette angoisse : 

  • Préparez votre liste le soir, avant de quitter le bureau, en faisant le bilan de votre journée. Créez des rubriques de façon à ne pas vous disperser (téléphone, e-mail à envoyer, courrier, etc.).
  • Déterminez ensuite les trois tâches les plus importantes à accomplir dès le lendemain matin : elles seront prioritaires.
  • Accompagnez toujours votre liste d'une page blanche, pour noter tout au long de la journée les travaux supplémentaires qui vous seront demandés.

 

Utilisez un carnet de bord : dans un cahier ou sur votre ordinateur, construisez un tableau par jour, avec cinq entrées - nom, adresse, téléphone, action, date. À chaque demande, vous indiquerez le nom de la personne et sous la rubrique "action" vous noterez ce que vous avez fait. Ce carnet vous permettra de vérifier à tout moment le travail accompli et de prouver avec précision, le cas échéant, que vous avez effectué les tâches demandées.

 

 

➜ Plus jamais débordé(e)

Ne vous dispersez plus : placez quelques cailloux dans un verre, puis remplissez-le d'eau. Puis, répétez l'opération en sens inverse - l'eau d'abord, les cailloux ensuite. Parvenez-vous à faire entrer autant d'eau dans un verre ? Il en va de même avec la durée de votre journée. Elle n'est pas élastique, et pourtant, vous pouvez y faire tenir plus d'activités, tout est question de priorités. "Une personne débordée est souvent une personne dispersée", précise Bruno Savoyat, auteur de "Les Secrets de l'efficacité". Un coup de fil par ci, un e-mail par là, un petit tour à la photocopieuse et la matinée s'en est allée...

Votre métier vous incite à la dispersion, car la sonnerie du téléphone et l'afflux des demandes de toutes parts ne peuvent pas être interrompus. Lorsque l'on change constamment d'activités, l'esprit se disperse, et il lui faut un temps de réadaptation à chaque fois.

Essayez de regrouper certaines tâches. Vous pouvez aussi dépouiller vos e-mails à heures fixes pour ne plus cliquer toutes les cinq minutes sur votre boîte e-mail.

 

Rangez votre bureau : contrairement aux idées reçues, les bureaux des plus grands créatifs sont toujours très organisés - faire place nette sur son lieu de travail, c'est aussi faire place nette dans son esprit.

Pour organiser votre espace, utilisez seulement deux corbeilles : la corbeille "arrivée" et la corbeille "départ" dans laquelle vous déposerez tous les documents traités. Essayez de voir le fond de la corbeille "arrivée" chaque soir avant de partir.

 

 

➜ Plus jamais désœuvré(e)

80% de notre productivité se fait sur 20% de notre temps. Lorsque vous êtes particulièrement concentré(e) sur une tâche précise, il n'est pas étonnant que vous vous sentiez désœuvré(e) ensuite. 

Si vous en avez la possibilité, essayez de transformer votre façon de travailler en alternant moments "conviviaux" et plages plus individuelles : une heure passée devant son ordinateur puis une autre en réunion, et ainsi de suite. Vos collègues apprécieront votre présence régulière à leurs côtés.

Pour éviter de vous sentir désoeuvré(e), essayez également d'être à l'écoute du rythme des autres : tout le monde ne travaille pas de la même façon, c'est ce qui fait la richesse d'une équipe. 

 

 

➜ plus jamais démotivé(e)

La motivation est encore une question d'organisation. Ne reportez pas à plus tard (à l'après-midi par exemple), une activité difficile et importante : commencez par elle. Les heures qui suivront vous paraîtront alors beaucoup légères. 

Ras le bol de la routine ? Fixez-vous une activité-plaisir par jour. Une sortie, une pause-déjeuner avec un(e) collègue que vous appréciez, une demi-heure de shopping à la sortie du bureau... 

 

 

➜ plus jamais en retard

Ajoutez toujours un quart d'heure de battement au temps de transport que vous avez prévu. Vous pouvez systématiquement avancer votre montre pour vous aider. Simple mais pas toujours évident pour la plupart des retardataires : lorsque vous avez rendez-vous à 16 heures, ne partez pas à 16 heures...