Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Bien-être & santé > Le stress : une histoire de perception

Le stress : une histoire de perception

Elisabeth Duverney-Prêt
|
Publié le 04/09/2017
La vision de Cécile Banon, coach et sociologue, va sans doute vous permettre de poser un nouveau regard sur le mal-être lié au travail. Pour elle, le stress est une affaire de perception...

Voici quelques pistes pour mieux le comprendre et le surmonter...

 

➜ L'origine du stress

"Le stress apparaît quand il y a un déséquilibre entre la perception des contraintes subies et les ressources que l'on a en soi pour y faire face. Il faut essayer de relativiser, de mettre de la distance, et d'agir sur la perception de nos propres ressources : prendre confiance en soi, se souvenir des expériences réussies et se rendre compte de ses capacités."

 

➜ Les symptômes

  • Fatigue et irritabilité
  • Manque de concentration
  • Perte du sens de l'humour
  • Souffrance physique (maux de tête, nausées, douleurs...)
  • Troubles du sommeil
  • Changement de comportement : commencer à fumer, boire de l'alcool...
  • Augmentation des congés maladie
  • Difficultés pour s'organiser : finir plus tard ou emporter du travail chez soi

 

➜ Comment le surmonter

"Il est primordial de trouver du soutien autour de soi : partager, avoir des amis, faire partie d'un réseau, savoir qu'on peut compter sur quelqu'un. Parler de son stress, c'est déjà commencer à vouloir le surmonter.

Il faut donner du sens à son travail : se demander à quoi l'on sert, à quoi notre travail est utile. C'est une question indispensable pour pouvoir s'épanouir. Autant que faire se peut, il faut essayer de façonner son propre poste en discutant avec son manager pour faire les choses que l'on aime vraiment. - "Choisis un métier qui te plaît, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie" - disait Confucius.

Il faut apprendre à se féliciter. Le bien-être est tributaire du bien faire : mieux on fait son travail, plus on est satisfait, plus il y a du bien-être."

 

➜ Pensez positif

Depuis quatre ans, l'association le Printemps de l'optimisme s'attelle à promouvoir les pensées positives. Pour Thierry Saussez, son créateur : "il faut apprendre à orienter notre regard vers ce qui est beau, positif, prendre en compte toutes ces initiatives qui sont autant de raison d'espérer". 

Cet incubateur d'énergies positives considère le bien-être au travail comme un facteur de pérennité car un salarié heureux est : 

  • 55% plus créatif
  • 31% plus productif
  • 2 fois moins malade
  • 6 fois moins absent

L'association intervient régulièrement dans les entreprises pour y mener des ateliers destinés à développer les forces positives des employés. Car si 80% des Français se déclarent optimistes dans la vie, ils sont également 80% à être pessimistes au travail


Cécile Banon, coach et sociologue

Notre coach

"Avoir plaisir à travailler est la clé de tout. Et c'était mon rêve depuis toujours... Un lourd échec professionnel m'a permis de découvrir que je ne faisais pas le métier de mes rêves. J'ai lâché ce que je faisais, et j'ai commencé à entrevoir ce que je pourrais devenir. Cela a été le début d'une merveilleuse aventure. La leçon que j'en ai tirée c'est que c'était possible de s'ouvrir à d'autres horizons, de renaître d'un échec, de prendre de nouveaux départs.

Ma mission aujourd'hui, au sein de mon cabinet CB Janus Conseil, c'est d'aider et d'accompagner ceux qui rêvent d'une vie plus épanouissante, ceux qui ressentent une gêne comme s'il leur manquait quelque chose, ceux qui sont en souffrance au travail. Je me mets à leur service et au service des entreprises qui aspirent à plus de bien-être".

SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram