Accueil > EMPLOI > ASTUCES EMPLOI > Le CV et la lettre de motivation > Jeune diplômé(e), étoffez votre CV !

Jeune diplômé(e), étoffez votre CV !

Publié le 26/05/2016
Vous recherchez votre premier emploi, et vous avez le même diplôme que bien des débutant(e)s...

Et pourtant, vous pouvez sortir du lot, sans mentir, juste en exploitant vos compétences !

 

➜ Comment avoir l'air pro ?

Votre âge : inutile de le "camoufler" dans la date de naissance, le recruteur saît compter. Pour les éviter les calculs, n'oubliez pas de mettre votre CV à jour et de changer l'âge chaque année.

Votre adresse et téléphone : précisez une ligne fixe et une ligne portable si possible. Essayez de ne pas changer de numéro et d'opérateur tous les 3 mois afin qu'on puisse vous retrouver. 

Mentionnez votre adresse e-mail mais bannissez les pseudos délirants tels que "tigrouille@xyz.fr", préférez les classiques "prénom.nom@xyz.fr".

 

➜ Précisez votre projet professionnel

Indiquez dans un encadré la nature du poste que vous recherchez, ainsi que le secteur que vous souhaiteriez intégrer, ou encore le type d'entreprise. Cela démontre une démarche ciblée et volontariste. Évitez cependant d'être trop ambitieuse, vous risquez de paraître infantile. À bannir : "Poste d'assistante de direction dans le secteur de la mode"...

 

➜ Enrichissez votre CV

Faute d'expérience professionnelle à valoriser, vous indiquerez vos formations et diplômes fivers, vos stages et expériences significatifs.

Formations / Diplômes : sous cette rubrique apparaissent votre formation initiale, les diplômes obtenus. Vous les classerez selon leur degré d'importance : le plus important ou le plus récent en premier. Ne mentez pas sur l'obtention des diplômes. Si vous n'avez fait qu'un an de BTS, précisez-le. Indiquez ensuite les formations extra-professionnelles effectuées dans le cadre d'une association. Exemple : "Formation à la comptabilité des associations lois 1901, utilisation de tels logiciels...".

Vos stages ou expériences : vos stages méritent d'être valorisés, aussi courts soient-ils. On appréciera que vous listiez précisément les acquis de chaque expérience en entreprise. Vous avez passé une semaine à classer des archives pour une salle de documentation : avez-vous appris à utiliser un gestionnaire de fichiers, avez-vous mis en place ou développé une base de données ?

Jouez sur la mise en page : une mise en page impeccable sera la preuve de votre professionnalisme d'assistante. Privilégiez une présentation claire et aérée, des phrases courtes et un style télégraphique. Votre CV ne doit pas excéder 1 page et vous priviligiérez une typo simple. Sortez du lot par l'élégance de votre CV et non par une mise en page délirante.

 

➜ Utilisez les bons termes

Soyez honnête sur votre niveau de langue : il y a fort à parier que vous serez testée. Plusieurs niveaux sont préconisés par le cabinet de recrutement de la Cegos : scolaire, lu/écrit/parlé, courant, courant professionnel, bilingue. Précisez aussi les logiciels informatiques que vous connaissez. Mais là encore, soyez honnête. Si vous avez utilisé pendant une semaine un logiciel, parlez "d'initiation" et non de "maîtrise de...".

 

➜ Quelles activités Personnelles mentionner ? 

Vos expériences extra-scolaires peuvent être un atout dans le secteur que vous convoitez : déterminez parmi vos activités celles qui pourraient être un complément. Vous avez été monitrice, trésorière de votre association de coureurs à pied... Si vous souhaitez devenir assistante de gestion, mettez en valeur cette dernière activité. Dans tous les cas, montrez toujours votre esprit d'initiative et n'hésitez pas à analyser vous-même l'expérience que vous en avez tirée. 

 

➜ Les petits détails qui font la différence...

  • Donnez un peu de vie à votre CV en utilisant une couleur secondaire. Bannissez le rouge, même s'il s'agit de votre couleur préférée (évoque le danger) et utilisez les couleurs adaptées à votre métier. Et attention, n'utilisez qu'une seule couleur : ne transformez pas votre texte en guirlande de Noël !
  • Unifiez votre présentation. Soit vous ponctuez toutes les phrases, soit vous n'en ponctuez aucune. Pour certains employeurs, pas de poncutation signifie "je vais de l'avant", pour d'autres "je ne termine pas ce que je commence". Suivez votre instinct...
  • Listez les missions effectuées en utilisant un ton neutre. Bannisez le pronom personnel "je". S'il apparaît trop souvent, on pourrait l'associer à un caractère prétentieux.
  • Précisez si vous avez le permis ! 
  • Indiquez toujours les activités réalisées en groupe. Elles prouvent votre dynamisme, votre sens des responsabilités. 

SUIVEZ-NOUS !