Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Parentalité > Heureuse au travail, heureuse en famille...

Heureuse au travail, heureuse en famille...

Publié le 26/05/2016
De la crèche au bureau, vous avez peu de temps à accorder à vos enfants et le sentiment de ne pas être à leurs côtés. Mise au point pour déculpabiliser...

Tout d'abord, déculpabilisez. Vous travaillez et vous aimez votre travail, c'est tout à fait normal. Votre enfant a besoin, avant tout, d'une mère épanouie. Si vous vous sentez tendue, expliquez-lui votre fatigue. Pour gagner son indépendance, il peut et doit comprendre que le monde qui vous entoure ne s'arrête pas à lui ou elle.

Laurence Pernoud, auteur du livre "J'élève mon enfant", explique comment les parents oublient parfois d'exprimer leurs soucis, face à leur enfant. Formuler votre énervement vous soulagera et le chérubin comprendra. 

Si vous ne vous accordez aucun temps libre, votre stress sera plus intense et vos bambins en pâtiront. Chaque soir est une course contre la montre : devoirs, bain, repas, lecture... Sollicitez le père ! Déléguez certaines tâches, en étant indulgente sur la façon dont il s'y prend. Éclipsez-vous le temps d'une soirée pour le laisser trouver sa place et vous permettre de souffler ! 

 

➜ Un moment privilégié

Vous n'êtes pas toujours disponible même lorsque vous êtes avec eux ? C'est le cas de toutes les mères, actives ou au foyer. Vous ne pouvez pas passer tout votre temps à prendre votre bébé dans vos bras ou à dessiner avec le plus âgé. Pour faire de ces heures "passées ensemble" un moment cependant privilégié, essayez de faire participer votre enfant à vos activités. "Au marché, donnez-lui un porte-monnaie; à la cuisine, une cuillère en bois. Ainsi votre enfant se rendra compte que vous avez de la considération pour lui et pour ses besoins d'autonomie", écrit Laurence Pernoud.

L'éducation passe énormément par l'imitation : il vous regarde lire, écouter de la musique, cuisine, regarder la télé... Il enregistre vos gestes bien plus que vos paroles et se forge peu à peu une conduire à tenir pour plus tard. 

 

➜ Gérer les devoirs

Vous rentrez tard à la maison ? Les devoirs du soir sont parfois négligés, car les enfants ont besoin d'être guidés dans leur apprentissage. Difficile de vérifier le travail effectué à l'étude ou chez la voisine... "Je conseille aux parents d'acheter un petit cahier de devoirs dans lequel les élèvent recopient leurs leçons", explique Jacqueline Darmon, professeur dans un collège de Seine-Saint-Denis. "Je me suis aperçue, en effet, qu'un enfant livré à lui-même assimile beaucoup mieux les notions, cela l'aide à se concentrer. Les parents peuvent ainsi consulter le cahier chaque soir, et poser rapidement quelques questions au hasard pour voir si l'ensemble est bien compris.".

 

➜ L'heure des loisirs

Votre fille ne fait "que" du piano tandis que ses camarades de classe participent à trois ou quatre activités différentes ? Ne culpabilisez pas si vous n'avez pas le temps de l'accompagner partout. Ce n'est pas en multipliant les loisirs que votre enfant s'épanouira. En privilégiant un seul domaine, il apprendra à approfondir ses connaissances et à gérer seul son temps libre. L'essentiel étant que le loisir choisi lui corresponde et lui convienne. Vous avez l'impression qu'il s'ennuie ? Ne comparez pas sa journée à la vôtre ! Laissez-lui tout simplement une place pour le rêve et l'imagination...