Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Actualités > Faire le pont : "Ah ça, non !"

Faire le pont : "Ah ça, non !"

Publié le 09/05/2019
Non, faire le pont n'est pas un sport national français ! Qapa.fr a interrogé plus de 4.5 millions de candidats sur les célèbres jours fériés de mai. Un sondage qui montre les Français sous un jour nouveau...

➜ Pas de repos pour les braves ! 

Contrairement aux clichés, les Français semblent être beaucoup plus travailleurs qu'on ne le pense. Ainsi, plus de 47% déclarent qu'ils ne feront aucun pont cette année pendant le mois de mai malgré les nombreux jours fériés. 

4% seulement déclarent qu'ils prendont quelques jours pour le pont du 30 mai. (20% pour celui du 8 mai, et 29% pour celui du 1er mai).

Un fait qui semble renforcé par plus de 73% qui déclarent faire très rarement de ponts tout au long de l'année afin de cumuler des jours de congés et profiter de plus longs week-ends de repos. 

 

➜ Des ponts qui ralentissent

L'intérêt de ces jours fériés n'est pas évident pour plus d'un Français sur deux. En effet, 55% des personnes interrogées pensent que les ponts ne sont pas du tout bénéfiques pour l'économie du pays, sans doute en déstabilisant et donc en ralentissant les activités professionnelles.

 

➜ Une commémoration oubliée...

Avant d'être une journée de congé, les jours fériés sont censés nous rappeler un fait historique de notre pays. Malheureusement, ce n'est plus du tout le cas pour 77% des Français qui considèrent les jours fériés simplement comme une journée sans travailler... 

Pour 16%, c'est un jour identique aux autres et seulement 7% se souviennent qu'il s'agit d'une commémoration.

 

Plus d'informations sur www.qapa.fr