Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > VIE PROFESSIONNELLE > Coaching > Êtes-vous condamné(e) à être nul(le) en anglais ?

Êtes-vous condamné(e) à être nul(le) en anglais ?

Publié le 26/09/2018
À l'occasion de la Journée Européenne des Langues (26 septembre), Babbel a mené une étude auprès de ses utilisateurs français en s'intéressant à leurs performances pour apprendre une langue...

Verdict : les Français réussissent un peu mieux les exercices Babbel que les autres utilisateurs, avec 88% de réussite contre 87% pour le reste du monde. Souffrant d'une réputation de "mauvais élèves", les Français sont pourtant aidés par la construction de langue française, qui, loin d'être un handicap, offre de nombreux avantages pour apprendre l'anglais, notamment par sa prononciation et sa grammaire.

 

➜ Les français en tête de classe

On ne compte plus le nombre d'articles et d'études relatant les mauvaises performances des Français lorsqu'il s'agit de parler une autre langue, notamment l'anglais. L'indice de compétence en anglais classe d'ailleurs la France 22ème sur 27 pays en Europe. 

Et pourtant ! En étudiant les résultats des utilisateurs francophones de Babbel, on remarque que ceux-ci réussissent aussi bien les exercices que les autres utilisateurs, à hauteur de 88%. Et les Français sont persévérants ! Les résultats montrent qu'ils réalisent plus de leçons sur un mois que les autres pays, avec en moyenne 202 leçons révisées contre 176 ailleurs dans le monde.

 

➜ Les Français habitués à la complexité

Avoir le français comme langue maternelle constitue un formidable avantage pour apprendre une langue. 

"Être francophone présente un avantage physique insoupçonné, celui d'utiliser le système buccal dans sa quasi intégralité. La langue française utilisant une grande diversité de sons, presque toutes les zones de la bouche sont sollicitées, ce qui facilite la prononciation pour une nouvelle langue. Les francophones ont aussi une longueur d'avance grâce à toutes les nuances d'orthographe qui permettent de retranscrire un même son, spécificité que l'on retrouve aussi dans la langue anglaise", explique Caroline Paboeuf, experte en linguistique chez Babbel.

Les bénéfices de la prononciation française vont encore plus loin, avec une spécificité qui hérisse le poil de nombreux élèves : les lettres muettes ! Habitués à prononcer des lettres ou ensemble de lettres différemment selon leur emploi - "Les poules couvent dans le couvent" - les francophones peuvent donc très bien assimilier les lettres muettes en anglais : le k de knee, le l de could, should et would, ou le s de island, et bien d'autres encore.

 

➜ La grammaire anglaise à la portée de tous les français

Au-delà de l'orthographe, c'est toute la grammaire française qui offre certaines clés pour apprendre l'anglais. Celle-ci se compose de nombreuses règles, parfois extrêmement complexes, comme l'accord du participe passé avec les verbes pronominaux, le pluriel des mots composés, l'emploi du subjonctif ou tout simplement les différentes conjugaisons selon le groupe du verbe. 

Face à un tel casse-tête, rien de plus facile que d'assimiler la grammaire anglaise, où la conjugaison des verbes est moins complexe et ne présente pas de difficultés majeures. Les francophones peuvent également facilement appréhender le concept d'exception, si courant dans leur langue.

Par exemple, les verbes irréguliers se retrouvent aussi bien en français qu'en anglais : lorsqu'on accepte qu'un oeil devienne des yeux, on a moins de difficultés à admettre que le foot (pied) se transforme en feet (pieds).

 

➜ l'accent français élu le plus sexy au monde

Bien sûr, parler français présente également certains inconvénients, notamment au niveau de l'accentuation des mots. Pour sa part, l'anglais exige par exemple de placer un accent tonique sur des syllables spécifiques. 

Le manque d'habitude des francophones à pratiquer cette accentuation explique que notre accent soit facilement repéré lorsque nous parlons une langue étrangère. Mais avec l'accent français élu le plus sexy au monde, ce n'est peut être pas une mauvaise chose de le garder !

 

Plus d'informations sur babbel.com


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram