Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Développement personnel > 10 astuces pour ne plus être déconcentré au travail

10 astuces pour ne plus être déconcentré au travail

Publié le 28/02/2020
Impossible de se concentrer sur certaines missions lorsque le téléphone ne cesse de sonner et que votre bureau se transforme en parloir ou en bureau des réclamations... Quelles que soient les circonstances, retrouvez le plaisir de travailler au calme.

→ Disciplinez vos collègues trop bavards

Proposez à tous ceux qui vous dérangent trop régulièrement de réfléchir à l'urgence et l'importance de l'information qu'ils sont venus vous confier. Lorsque l'objet est sans importance, ou si l'information pouvait attendre, invitez la personne à différer ses confidences. "Je serais ravi de t'écouter mais je dois terminer un dossier urgent. Promis, tu me racontes tout à midi ?".

 

→ Utilisez les notes internes

Demandez à vos collègues de vous remettre systématiquement un message écrit contenant le résumé de leur sollicitation orale. En passant de l'oral à l'écrit, neuf personnes sur dix s'aperçoivent que la requête peut bien attendre trois minutes, quelques heures ou un jour ou deux.

 

→ Fixez des rendez-vous

Vous coordonnez un ou plusieurs projets ? Disciplinez votre entourage en interdisant de parler du projet à tout moment et fixez le jour et l'heure de la "réunion de coordination" hebdomadaire. Pour les "questions diverses" importantes et urgentes, fixez un briefing quotidien.

 

→ Utilisez des mails ou des outils collaboratifs

Apprenez à vos correspondants à réduire l'utilisation du téléphone et à le remplacer par un email. Une conversation téléphonique de trois minutes vous en fait perdre quinze ! En effet, il vous faudra en moyenne six à huit minutes pour retrouver le fil d'une réflexion interrompue par un appel. Si vous disposez d'outil comme Slack ou Messenger c'est encore mieux car plus rapide et beaucoup moins polluant qu'un mail ! 

 

→ Modifiez vos horaires de travail

Prenez l'habitude de venir travailler tôt le matin pour réaliser les missions demandant le plus d'attention. Vous aurez l'esprit frais, vous serez plus productif et surtout beaucoup moins dérangé, puisque vos collègues seront encore dans les transports ! Travaillez pendant la pause déjeuner... et déjeunez quand les autres reviennent. Variez vos horaires pour éviter que les mauvaises habitudes ne se réinstallent !

 

→ Adaptez les missions aux horaires

Répartissez votre travail en fonction des heures creuses et des heures pleines. Vous êtes quotidiennement dérangé de 9h30 à 11h30 ? Ne réalisez aucun travail complexe dans cette tranche horaire. Prévoyez d'être dérangé ou organisez des déjeuners de travail.

 

→ Coupez les "ponts" de communication

Enlevez le bip de votre messagerie, fermez votre téléphone portable et indiquez à l'hôtesse d'accueil que vous êtes "en réunion". Si vous travaillez dans un endroit bruyant ou dans un open space, utilisez des boules Quies.

 

→ Fermez la porte de votre bureau à heures fixes

Obligez-vous à ouvrir et à fermer votre porte toujours aux mêmes heures. Respectez "vos horaires" afin qu'ils entrent bien dans l'esprit de vos collègues. Vous serez en revanche très disponible un peu plus tard.

 

→ Si rien ne va... isolez-vous !

Indiquez à votre manager que vous "partez" travailler sur le dossier X au calme (dans une salle de réunion vide, dans le bureau d'un collègue en RTT...). Il comprendra et appréciera votre professionnalisme.


→ Lancez un avis de recherche !

Pour traquer le temps perdu, quantifiez-le au maximum puis réalisez une affiche "WANTED. Où sont-elles passées?" suivi du message : "J'offre un verre à toute personne susceptible de m'aider à retrouver les heures perdues cette semaine au bureau".


L'humour peut faire passer certains messages en douceur.

 


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram