Accueil > Les indispensables de l'assistant(e) > FORMATIONS > Formation > Compte Personnel de Formation : s'en servir à bon escient

Compte Personnel de Formation : s'en servir à bon escient

Publié le 28/01/2019
Au cœur de la boîte à outils mise en place par le gouvernement, le Compte personnel de formation (CPF) se révèle un allié précieux. IFOCOP vous aide à y voir plus clair.

Tous concernés

Salariés du privés, demandeurs d'emploi, fonctionnaires, jeunes en dehors du système scolaire obligatoire et en recherche d'emploi, indépendants, tout le monde peut prétendre se former en activant le levier CPF

Attention, selon votre statut, quelques modalités particulières sont parfois à prendre en compte.

Se renseigner sur www.moncompteformation.gouv.fr

 

Le CPF, dans quel but exactement ? 

Pour faire simple : vous disposez de droits à la formation tout au long de votre vie. On appelle cela la formation continue, par opposition à la formation initiale, acquise dans une école, université ou structure d'enseignement. Vos droits, inscrits automatiquement sur votre compte en ligne, sont proportionnels à votre ancienneté sur le marché de l'emploi.

Le réflexe formation permet, lui, de maintenir ses compétences ou d'en développer de nouvelles : langues étrangères, maîtrise d'un logiciel ou d'un savoir-faire... Le catalogue des formations est vaste. 

 

Combien d'heures de formation ?

La règle de calcul est la suivante : 24 heures de droit à la formation par année de travail à temps complet (jusqu'à 120 heures) puis 12 heures par année de travail à temps complet, dans la limite de 150 heures. Les non-diplômés sont soutenus dans leur chemin vers la qualification : ils ont droit à 48 heures de formation par an, dans la limite de 400 heures. 
Les salariés engagés dans des actions de bénévolat ou de volontariat bénéficient, eux aussi sur le même principe, de droits CPF supplémentaires. 

 

Ok, je me lance !

Soit, cas n°1, vous souhaitez vous former en dehors des heures de travail. Vous êtes alors libre d'utiliser votre CPF quand vous le souhaitez. Soit, cas n°2, la formation doit se faire pendant les heures de travail. Il est alors nécessaire d'obtenir l'accord de votre entreprise.

La loi vous impose de faire la demande au minimum 60 jours avant le début de la formation (pour les formations inférieures à 6 mois) et 120 jours minimum pour les autres. L'absence de réponse de l'employeur dans un délai d'un mois vaut acceptation. 

 

Et niveau coût ! 

Si vous ne disposez pas de suffisamment d'heures sur votre CPF pour financer votre formation, vous pouvez faire appel à des financements complémentaires ou abondements par votre employeur, ou par les branches professionnelles, l'Etat et les Conseils régionaux, Pôle emploi, l'AGEFIPH pour les personnes handicapées. 

 

Rentrées toute l'année. Plus d'informations sur www.ifocop.fr