Accueil > EMPLOI > ASTUCES EMPLOI > L'entretien d'embauche > Comment se débarrasser du stress à l'approche d'un entretien d'embauche ?

Comment se débarrasser du stress à l'approche d'un entretien d'embauche ?

Publié le 02/11/2016
J-1 avant votre entretien d'embauche, le stress commence à monter et vous avez peur de ne pas être à la hauteur. Pour ne pas stresser, tout l'enjeu est de relativiser...

Les nuits blanches, la préparation jusqu'au milieu de la nuit, les montées d'adrénaline. Tout le monde connaît l'angoisse causée par l'entretien d'embauche. Et c'est souvent pire pour les jeunes diplômés qui n'ont connu que de brefs entretiens de stage. Pourtant, "il ne faut pas refaire le match avant de l'avoir joué", résume Kamelddin Belaïd, directeur d'agence au sein du cabinet de recrutement Spring à Lille. C'est quand on se projette trop dans l'événement que le stress survient. Voici donc quelques pensées positives inspirées des recruteurs, à vous répéter pour aborder un face à face en tout sérénité.

 

 

➜ Vous participez à un échange d'égal à égal

Concurrence. Ce mot revient souvent dans la bouche des recruteurs mais ce n'est pas pour parler de celle qui existe entre les candidats. Les entreprises et les cabinets sont eux aussi en concurrence dans leurs embauches. Ils sont de fait, de plus en plus dans une logique de séduction : "Nous ne sommes pas là pour sanctionner les candidats et l'entretien est aussi difficile pour nous. Il faut vraiment que les candidats sachent que l'entretien est un moment où l'on échange d'égal à égal", confie Céline Coronas, DRH de l'agence H+K Stratégies. 

Le recruteur ne cherche pas à vous piéger mais plutôt à confirmer l'idée qu'il se fait de vous : "Si vous décrochez un entretien, c'est que vous êtes légitime et que vous intéressez le recruteur", confirme Kamelddin Belaïd. Décrocher une entrevue c'est donc la moitié du chemin parcouru.

 

➜ Vous avez le droit d'être vous-même

En entretien, bien qu'il faille séduire la personne en face de vous, rien ne sert d'embellir à tout prix la vérité pour lui en mettre plein la vue. Vous éviterez d'angoisser à l'idée d'être débusqué dans vos mensonges. "On stresse plus à cause de nos pensées négatives qu'à cause de l'enjeu du rendez-vous", analyse le recruteur. "Je dis souvent à mes candidats qu'il faut rester bio, c'est à dire naturel face au recruteur", poursuit-il.

Être soi-même, c'est aussi porter les vêtements dans lesquels vous êtes à l'aise : "Peut-être pas un jean et des baskets, mais un costume, une robe ou un tailleur que vous aimez et dans lequel vous vous sentez bien", souligne le recruteur de Spring.

 

➜ Vos valeurs comptent autant que votre expérience

Vous manquez d'expérience ? Réfléchissez donc à ce que vous voulez être et ce que vous défendez et parlez en entretien : "Dans une époque où tout le monde parle de recherche de sens dans le travail, vos valeurs comptent aussi beaucoup dans le jugement du recruteur", remarque Kamelddin Belaïd. Et si jamais vous bloquez, ne pas avoir la réponse à la question n'est pas un drame. Le tout est d'être prêt à apprendre et de le faire comprendre.

 

➜ Préparez l'entretien, mais pas trop

C'est évident, il faut vous préparer. Mais veillez à ne vous concentrer que sur ces choses simples : savoir qui vous rencontrez, vous renseigner sur l'entreprise, savoir pourquoi vous vous rendez à cet entretien, savoir exprimer ce qui vous intéresse dans le poste, revoir votre CV et vérifier l'adresse du rendez-vous.

N'en faites pas plus. L'essentiel pour la suite sera de vous vider la tête devant une série, avec des amis ou en faisant du sport.

 

Source : Keljob


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram