Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > VIE PROFESSIONNELLE > Coaching > Comment gérer une erreur au bureau ?

Comment gérer une erreur au bureau ?

Mélody Douriez
|
Publié le 30/12/2019
Envoyer un mail trop vite ou au mauvais destinataire, oublier un rendez-vous, ne pas rendre un dossier à temps : que ce soit par étourderie, par manque de rigueur ou tout simplement manque de compétence, les boulettes rythment la vie de bureau et tout le monde en fait les frais ! Mais rassurez-vous, on vous donne quelques clés pour vous remettre sur pied.

Parce que oui, faire un erreur n'est pas une fatalité ! Et comme le précise le dicton "l'erreur est humaine" :  mais, ce qui est très humain surtout, c'est de ressentir de la honte, de culpabiliser et de rester bloquer sur cette erreur pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours.

Alors comment passer outre et rebondir ? 

L'erreur n'est pas synonyme d'échec

Bien trop souvent, la culpabilité nous tient et l'auto-flagellation est de mise : "je suis nul(le)", "de toute façon je ne sers à rien"... Que l'on se rassure toute de suite, l'erreur n'est pas synonyme d'échec, bien au contraire. L'erreur permet d'apprendre, de retenir des leçons, de s'organiser différemment pour ne pas réitérer la prochaine fois. Apprenez à vous faire confiance car finalement cette erreur reste ponctuelle et ne représente en aucun cas votre travail. Si les erreurs persistent, celles-ci peuvent être symptomatiques d'un besoin de changement et de remise en question : ai-je besoin de renouveau ? est-ce que mon travail me plait vraiment ? ai-je besoin d'une formation ? 

Ne faites pas l'autruche

Que ce soit pour une maladresse ou une faute plus conséquente, reconnaître ses erreurs est primordial et reste la première chose à faire. Assumer,  en présentant ses excuses (par mail, téléphone ou de vive voix) ou en trouvant des solutions pour y remédier, montre non seulement votre honnêteté mais aussi votre professionnalisme. Ainsi la confiance que votre supérieur a pour vous n'en sera pas ébranlé. Il est aussi préférable de prendre le temps de réparer une bourde le vendredi soir plutôt que d'attendre le lundi matin : la situation se serait dégradée et vous auriez passé un mauvais week-end ! 

Identifiez la source

Pour bien rebondir et s'assurer de ne pas renouveler cette erreur à l'avenir, il est essentiel d'en comprendre les origines : suis-je trop distrait(e) dans mon open-space ? par mon téléphone ? ai-je bien compris les consignes ? suis-je en surcharge de travail ? Si dans la plupart des cas, les erreurs s'expliquent par l'étourderie et le manque de concentration ( ce qui est facilement remédiable), on peut ne pas comprendre. Il est alors conseillé d'en parler à votre supérieur, un de vos collègue, avec qui vous entretenez de bonnes relations ou un ami qui connait votre métier. Un œil extérieur saura vous guider. 

Positivez

Si vous avez géré votre erreur avec maturité et professionnalisme, que des regrets ont été exprimés et que des solutions ont été apportées, il est temps de passer à autre chose. Rien ne sert de se torturer l'esprit, bien au contraire : remettez-vous dans le bain, vote équipe compte sur vous !