Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Vivre en équipe > Cohabiter dans un petit bureau

Cohabiter dans un petit bureau

Publié le 15/03/2016
Vous travaillez à quatre dans dix mètres carrés ou presque ? Comment éviter que cette promiscuité ne s'achève en duel au trombone ?

1. Mettez la sourdine !

Coupez court aux symphonies téléphoniques en fixant quelques règles : baissez le volume des téléphones et décrochez dès la première sonnerie. Ne haussez pas la voix, même si vous vous énervez. Branchez votre messagerie quand vous quittez la pièce et prenez l'appel de votre collègue absent du bureau. Diminuez la sonnerie des portables, mettez le sur vibreur ou en mode silencieux. Évitez les longues conversations personnelles. Et ne hurlez pas la dernière blague quand votre collègue est en ligne !

 

2. Ne tiquez plus sur les tics !

On a tous des tics : mâchouiller un chewing-gum bruyamment, tapoter nerveusement sur le bureau, craquer la jointure de ses mains... Ces manies insignifiantes peuvent devenir exaspérantes pour les autres. Parlez-en sans attendre à la personne intéressée.

 

3. Distillez vos anecdotes

Mieux connaître ses collègues donne une dimension plus humaine à la relation professionnelle. Quand l'humeur est à la confidence, ne vous laissez pas entraîner à révéler plus que nécessaire, juste par goût du sensationnel. Et évitez de vous étaler en racontant pendant des heures les exploits du petit dernier !

 

4. Maîtrisez vos humeurs

Un dossier vous ennuie ? Ne vous laissez pas aller à soupirer, râler ou rouspéter, vous allez agacer vos voisins. Si vous souhaitez un peu de compassion, confiez-leur brièvement vos états d'âme. Faites de la discrétion votre alliée mais n'hésitez pas à communiquer votre bonne humeur, sans pour autant empêcher vos collègues de travailler. 

 

5. Évitez les réunions

Une règle de cohabitation à établir dès le début : pas de réunion dans le bureau à moins qu'elles n'impliquent chaque collaborateur. 

 

6. Classez, rangez, ordonnez

Dans un emplacement limité, le rangement est une priorité. Triez et classez au quotidien papiers et dossiers pour ne pas envahir l'espace des autres. N'empiétez pas sur leur bureau avec vos documents. Faites de votre lieu de travail un endroit harmonieux grâce à un tri régulier.

 

7. Déconnectez de l'agitation

Lassée d'avoir le front de votre collègue en guise de ligne d'horizon ? Déplacez bureaux et écrans d'ordinateur de manière à modifier votre champ de vision. Et pourquoi ne pas s'isoler dans la musique quand l'agitation ambiante vous déconcentre ? Évidemment, avec un casque ou des écouteurs ! Enfin, si vous sentez que vous allez craquer, sortez un instant prendre l'air...

 

8. Débrouillez-vous seul !

Ce n'est pas parce que votre vis-à-vis est un pro de l'informatique qu'il faut lui lancer un S.O.S dès que vous vous emmêlez les pinceaux... La proximité n'implique pas de solliciter les gens en permanence. Essayez d'abord de résoudre le problème par vous même plutôt que d'interrompre sans cesse votre entourage.

 

9. Aménagez vos horaires

Vous devez finaliser un projet ardu qui demande concentration et calme absolu ? Prévenez vos collègues pour qu'ils se montrent coopératifs. Décalez vos horaires : arrivez avant les autres le matin et / ou prolongez la journée quand le bureau se vide, pour travailler plus tranquillement.

 

10. Parlez pour désamorcer

Une promiscuité forcée de huit heures par jour peut rendre chacun sensible aux petits défauts des autres. Plutôt que de s'enfermer dans le mutisme et laisser monter l'énervement, réagissez par la parole. Communiquez : les tensions peuvent disparaître si vous les identifiez et les exprimez clairement.