Accueil > FICHES PRATIQUES > LES FICHES PRATIQUES > Langue / Projet Voltaire > Ces adjectifs nous en font voir de toutes les couleurs !

Ces adjectifs nous en font voir de toutes les couleurs !

Publié le 09/03/2018
Tous les jours, vous employez des adjectifs de couleur pour décrire ce qui vous entoure. Que ce soit à la maison, au bureau, le choix des couleurs est important, déterminant, même stratégique. Voilà une bonne raison de réviser.

➜ Un adjectif de couleur s'accorde...

Comme un adjectif ordinaire, l’adjectif de couleur s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie.
EXEMPLES des chats noirs, des drapeaux rouges, des olives vertes, des chaussures bleues, des dents blanches…

➜ ...sauf si cet adjectif de couleur est à l'origine un nom

Dans ce cas, il demeure invariable. Il s’agit principalement de noms :

  • d’arbres ou de plantes : des cheveux acajou (l’acajou est un arbre), des rouges à lèvres fuchsia (le fuchsia est un petit arbre), des tons pastel (le pastel est une plante)…
  • de fruits : des ballons orange, des canapés marron, des yeux noisette…
  • de métaux ou de minéraux : des manteaux grenat, des eaux turquoise (le grenat et la turquoise sont des pierres), des murs ocre (l’ocre est un minéral) ;
  • ou d’animaux : des bottes chamois, des vernis à ongles corail, des draps saumon. Sont également invariables : chair, crème, marine, moutarde…

EXEMPLES des collants chair, des chemisiers crème. Retenez bien l’orthographe de « fuchsia », une couleur chère à la communauté (du magazine) Assistant(e) Plus : elle vient du patronyme du botaniste allemand Leonhart Fuchs.


ASTUCE Si vous pouvez dire que ces yeux « ont la couleur de la noisette » ou que ces draps « ont la couleur du saumon », alors il s’agit bien de noms ! À l’inverse, vous ne diriez pas que ces olives « ont la couleur du vert », puisque « vert » n’est pas un nom de chose : elles sont bien vertes ou de couleur verte.

➜ Quelques exceptions (sinon ce serait trop simple !)

Bien que dérivés de noms, « rose », « pourpre », « mauve », « fauve », « écarlate » et « incarnat » se comportent comme de véritables adjectifs : ils varient en genre et en nombre. Tous les jours, vous employez des adjectifs de couleur pour décrire ce qui vous entoure. Que ce soit à la maison, au bureau, le choix des couleurs est important, déterminant, même stratégique. Voilà une bonne raison de réviser.

EXEMPLES des layettes roses, des fleurs pourpres, des rideaux mauves, des sacs fauves, des joues écarlates, des velours incarnats… Incarnat = d’un rouge clair Pourpre = d’un rouge vif Écarlate = d’un rouge très vif Fauve = d’un jaune tirant sur le roux.

➜ Les couleurs composées

Quand deux mots sont employés pour qualifier une seule couleur, aucun ne varie.

EXEMPLES une souris gris clair, des tasses blanc cassé, des ongles rouge sang, des feutres jaune citron… Si ces mots sont tous les deux des adjectifs de couleur, un trait d’union les lie, et l’ensemble reste là aussi invariable.

EXEMPLES des yeux gris-bleu, des lagons bleuvert, des toits brun-rouge…

➜ Les couleurs coordonnées

Au sein d’une même phrase, deux ou plusieurs adjectifs de couleur peuvent rester au singulier ou prendre la marque du pluriel. Seul le sens peut le déterminer. Ainsi, des robes blanc et noir sont des robes qui contiennent toutes du blanc et du noir tandis que des robes blanches et noires sont des robes dont certaines sont blanches et d’autres noires.

 

AUTRES EXEMPLES

Le 14 juillet, les drapeaux bleu, blanc, rouge sont à l’honneur (ils sont tricolores : ils contiennent à la fois du bleu, du blanc et du rouge). De même, les joueurs de football brésiliens portent des maillots jaune et vert (ils sont bicolores : ils contiennent à la fois du jaune et du vert). Le tissu vichy est couvert de petits carreaux blancs et rouges (il y a des carreaux blancs et des carreaux rouges). De même, les pièces d’un jeu d’échecs sont en général noires et blanches (il y a des pièces noires et des pièces blanches).

 


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram