Accueil > EMPLOI > ASTUCES EMPLOI > L'entretien d'embauche > Ce que révèlent les tests de recrutement

Ce que révèlent les tests de recrutement

Publié le 01/06/2016
Il existe trois grands types de tests utilisés par les agences de recrutement et les grandes entreprises...

Les petites structures en reprennent aussi certains éléments, de façon plus artisanale. Mais attention, pas question d'apprendre par coeur les bonnes et les mauvaises réponses. En revanche, écoutez les conseils de bon sens des recruteurs : "Venez reposée à votre entretien et surtout soyez naturelle. Si vous êtes la bonne personne, nous le verrons. Sinon, un jour, nous aurons peut-être le bon poste pour vous".

 

1. Les tests d'aptitude

Ce sont en quelque sorte les tests les plus rationnels. On va chercher à identifier la faculté de mémorisation, de compréhension ou de maîtrise d'une technique. Le candidat pourra passer des épreuves de connaissances générales ou des tests de connaissances spécifiques (aptitudes verbales, numériques, tests de langues, de comptabilité...). Mais le psycho-graphologue Patrick Robin met les candidats en garde : "Avoir un QI très élevé ne signifie pas nécessairement que l'on est adapté à un poste. Un candidat avec un QI élevé peut s'avérer exigeant, décalé par rapport à l'équipe en place, ou vite s'ennuyer dans une fonction non évolutive à court terme".

Les tests d'aptitude verbale vont mesurer la compréhension des mots et des phrases du candidat. Il s'agira de trouver un bon synonyme, de rapprocher des phrases entre elles. Le test sera d'autant plus pointu que le niveau d'expression écrite et orale pour le poste est important : si le poste à pourvoir demande un contact permanent avec la clientèle, on vous soumettra certainement ce genre d'examen.

Les tests de mathématiques ou de calcul mental seront requis pour les assistant(e)s des fonctions comptables, finances, gestion avec suivi budgétaire. Ils se présenteront sous la forme de chaînes de calcul mental à effectuer, de repérage de chiffres, ou de devinettes et de problèmes.

Les tests de mémoire viseront à identifier la façon de mémoriser du candidat : mémoire immédiate, visuelle, auditive des lettres ou des chiffres. Chaque manière de réfléchir peut être un atout pour un poste précis : une assistante marketing sera jugée sur sa mémoire des chiffres, une hôtesse d'accueil sur sa mémoire, visuelle et auditive...

 

➜ Comment réussir un test ? 

1. Répondre vite sans fouiller dans sa mémoire.

2. Penser toujours à une solution facile.

3. Ne pas chercher de lien entre les questions.

4. Traiter d'abord les questions simples.

5. Revenir après sur les questions complexes.

6. Passer à la question suivante si la réponse ne vient pas tout de suite.

7. Être patient.

8. Éviter de choisir la réponse neutre.

9. Ne pas discuter les résultats, sauf si on vous le demande.

10. Surtout, ne pas critiquer la construction du test.

 

2. Les tests de personnalité

➜ La graphologie

Le lien entre le graphisme de vos lettres et l'interprétation psychologique qu'en fait le graphologue provient de certains symboles universels que chaque être humain porte en soi. L'ampleur et la direction des lettres renseignent, pas exemple sur les aspirations plus ou moins élevées d'une personne. Les combinaisons des différentes interprétations sont multiples et extrêmement complexes. Il est inutle de chercher à modifier son écriture pour correspondre plus parfaitement au profil d'un poste : cela sauterait aux yeux du graphologue dès la première seconde. Écrivez de façon claire et propre, tout simplement.

 

➜ La morphopsychologie

Très controversée, cette "science" permet d'analyser votre caractère d'après la forme de votre visage. La morphopsychologie est en fait un test que nous faisons passer à nos interlocuteurs quand, au premier regard, nous pensons qu'ils ont l'air sympathique, chaleureux, froid, ou aimable... Le professionnel du recrutement observera également avec attention votre gestuelle. Il recherchera une cohérence entre votre paraître, la manière dont vous dîtes les choses et les commentaires que vous faites sur votre CV... 

Les mains croisées, les jambes qui bougent

=Stress
Le regard fuyant=Manque d'assurance
S'appuyer sur le bureau du consultant=Agression, trop d'assurance
Poignée de main tiède, moite=Manque d'assurance
Parler trop vite ou trop fort=Manque d'assurance
Ne pas répondre à une question=Manque d'écoute
Se balancer, taper du pied=Agacement
Bras croisés=Repli sur soi, fermeture

Attention à la première impression et également à la dernière, au moment de franchir la porte : votre façon de serrer la main et de dire au revoir avec le sourire est important. C'est aussi l'occasion de laisser une dernière impression, bonne ou mauvaise... Ne négligez rien et gardez votre maintien jusqu'au bout.

  

➜ Le test du QE

Ce type de test est utilisé lorsque des qualités sociales et affectives sont exigées pour un poste. Il s'agit d'une véritable épreuve, car on vous soumet à plus de 500 questions. Adaptabilité, initiative, goût des contacts ou au contraire travail solitaire... On parlera aussi de Quotient Émotionnel (QE). Ce test de personnalité mesure la stabilité émotionnelle du candidat, sa résistance au stress, chacune de ces qualités pouvant devenir un défaut dans un environnement donné.

 


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram