Accueil > Les indispensables de l'assistant(e) > FORMATIONS > Formation > Carrière : un diplôme sans reprendre vos études

Carrière : un diplôme sans reprendre vos études

Publié le 29/04/2016
Votre savoir-faire acquis au fil des années ne correspond pas aux études que vous avez suivies ? Sachez que votre expérience vous permet de décrocher un diplôme grâce à la VAE ou à la VAP 85.

Même si vous avez les compétences requises pour exercer votre métier, vous ne disposez pas forcément du diplôme adéquat. En France, cela pose encore trop souvent problème pour faire évoluer sa carrière. Pauline, 38 ans, témoigne : "J'exerce une activité dans un des pôles scientifiques plutôt pointu d'un laboratoire de recherche. Mon poste exige un diplôme de niveau bien supérieur au DUT de bio (niveau bac+2) que j'ai obtenu. Je n'ai jamais cessé de gravir des échelons de responsabilité, mais aujourd'hui je m'inquiète pour mon avenir.". Dans son secteur, les plans sociaux sont monnaie courante et elle cherche une solution pour voir reconnaître son expérience afin de préparer sa deuxième partie de carrière.

 

➜ Que choisir ? 

Pour cela, il existe deux solutions. La première : la VAE (Validation des Acquis de l'Expérience). Elle permet de recevoir une certification (diplôme, titres délivrés par des valideurs publics ou privés, etc.) entérinant les compétences acquises au fil des années afin de s'assurer une reconnaissance du travail accompli jusque là. 

La seconde : la VAP 85 (Validation des Acquis pour l'entrée en formation). Elle conduit à un niveau de formation supérieur au niveau initial de la personne afin de viser un diplôme plus avancé sans pour autant reprendre la totalité du cursus scolaire. L'objectif ici : évoluer. 

Si Pauline souhaite s'assurer une sécurité de l'emploi, elle doit plutôt se diriger vers une VAE. Avant de décider, il faut réfléchir sérieusement au diplôme visé. Cette décision ne peut être prise à la légère.

 

➜ Comment s'y préparer ? 

Mieux vaut le savoir, quelle que soit la décision, le parcours est semé d'embûches. Travailler et étudier en même temps nécessite d'y consacrer énormément de temps. Cet investissement requiert l'adhésion total du conjoint si vous ne vivez pas seule. Mieux vaut également ne pas nourrir d'espoirs inconsidérés : ce n'est pas parce que vous décidez d'opérer une mise à niveau de vos diplômes que votre entreprise va nécessairement l'entériner en vous offrant un meilleur poste ou un meilleur salaire ensuite. 

La VAE est un formidable outil mais il ne suffit pas de se persuader qu'on mérite ce diplôme pour que tout se passe comme sur des roulettes. Les obstacles, administratifs notamment, ne sont pas rares. Pour y parer, votre projet doit être au coeur de tout. C'est lui qui va porter votre motivation. Il doit être mûrement réfléchi et correspondre à vos attentes. Bien le baliser, c'est mettre tous les atouts de votre côté pour voir votre dossier accepté.

 

➜ Gare aux échecs

D'ailleurs, les principales raisons d'échec, d'abandon en cours de route ou de refus de votre dossier sont dues à une mauvaise définition du projet au départ. Pour Pauline, la première étape doit donc consister à prendre du recul sur ses envies et éventuellement se faire accompagner par un conseiller VAE au sein d'une structure spécialisée ou auprès du service ressources humaines de l'entreprise. Qu'elle se rassure, le jeu en vaut la chandelle !

La validation des acquis peut vraiment servir de levier dans une carrière et dans une vie. Prendre conscience de tout ce qu'on a acquis est très valorisant. À l'arrivée, vous ressortez transformée par cette expérience. Alors pourquoi pas vous ? 


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram