Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL > Bien-être & santé > Canicule au bureau : au-delà de 24 degrés, gare à la baisse de productivité !

Canicule au bureau : au-delà de 24 degrés, gare à la baisse de productivité !

Kandu
|
Publié le 26/06/2019
Kandu, startup française qui mesure la qualité des environnements de travail et les optimise, rappelle quelques faits marquants sur l'incidence de la température sur la productivité !

➜ Température(s) : ce qu'il faut savoir

La sensibilité thermique varie d'une personne à l'autre, mais les principes fondamentaux du confort thermique sont presque universels :

  • Pour travailler efficacement, la température doit être comprise entre 20°C et 24°C. Dans les salles de réunion, la température est la principale source d'inconfort, elle doit se situer aux alentours de 22°C.
  • La concentration, la dextérité manuelle, le taux d'accident, tous sont impactés par les hautes températures (comme par les basses, d'ailleurs).
  • L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) indique qu'au-delà de 33°C, il peut même y avoir un risque pour la santé.

En pratique, le confort ne dépend pas que de la température de l'air : une bonne homogénéité de la température, l'absence de courants d'air et un taux d'humidité relative entre 40 et 60% sont essentiels pour des bronches en bonne santé et un confort de qualité.

 

➜ Kandu : une startup au service de la qualité de vie dans les bureaux

Issue de la R&D Saint-Gobain, Kandu est une startup qui a mis au point un objet connecté, le Kandumètre. Posé dans des bureaux, des restaurants, des crèches, il mesure deux semaines durant la température, la luminosité, la qualité de l'air et le bruit. Grâce à son équipe pluridisciplinaire, Kandu analyse ensuite ces données, propose aux espaces des améliorations du lieu, et accompagne les entreprises qui le souhaitent dans leurs aménagements ou travaux.

 

Plus d'informations sur www.kandu.fr