Accueil > Les indispensables de l'assistant(e) > Cadeaux d'affaires > Idées cadeaux > Cadeaux d'affaires : priorité à l'innovation et l'utilité

Cadeaux d'affaires : priorité à l'innovation et l'utilité

Publié le 04/10/2015
Marché de niche, le cadeau d’affaires continue de séduire malgré un contexte économique difficile. Raisonnables dans leur budget, les entreprises n’en prisent pas moins les cadeaux tendance, innovants et utiles. Décryptage du marché, à travers la nouvelle étude Omyagué.

Malgré un marché impacté par un contexte économique difficile, le cadeau d’affaires tient bon, et reste un vecteur de fidélisation incontournable pour beaucoup d’entreprises. Véritable baromètre du secteur, Omyagué publie en cette rentrée 2015 une nouvelle édition de son étude annuelle, reflet d’un marché en pleine évolution, à mesure que ses acteurs innovent et s’adaptent aux tendances d’achat. Quand certains fournisseurs élargissent leur gamme tari- faire pour s’adapter à une fourchette large d’entreprise, d’autres parient sur la créativité produit, comme valeur ajoutée. « À la une cette année, souligne Nathalie Cozette, présidente d’Omyagué, nous mettons en exergue l’attrait du « made in France » et la montée en puissance des objets connectés... sans oublier les fondamentaux ! »


L’entretien de l’amitié privilégié

 

Communication/culture/édition/éducation (15,4 %), commerce/distribution/négoce (15,4 %), services (11,5 %), banque/finance/ assurance (11 %)... selon les données de l’étude, ces 4 secteurs représentent à eux seuls plus de 50 % des répondants, sur 14 secteurs représentés. La proportion de TPE/ PME (38,1 %), qui apparaît plus importante que l’année précédente (33 %), témoigne de leur intérêt grandissant pour le cadeau d’affaires. Comme le précise l’enquête : « la stratégie de luxe « accessible » adoptée par les marques peut avoir un impact, certaines d’entre elles développant des gammes pour le secteur BtoB en exclusivité, et des produits au prix et à la qualité intéressants pour les petites entreprises ». La fidélisation et l’entretien de l’amitié deviennent désormais les critères avancés en priorité par les acheteurs (56,2 %), devant la motivation des partenaires/collaborateurs (56,2 %) ou encore la célébration d’un moment fort de l’entreprise (anniversaire, départ, etc.). Selon Omyagué, « les entreprises semblent miser davantage sur les collaborateurs, leurs motivations et gratifications... en récompense à des challenges commerciaux par exemple ». Les fêtes de fin d’année et le remerciement des fournisseurs s’invitent également en bonne position dans le classement des critères d’achat.

 

Prix et originalité

 

Par ailleurs, 80 % des entreprises interrogées déclarent organiser entre une et 4 opérations par an (2 opérations en majorité). Une tendance à la hausse marquée par l’augmentation des petites entreprises « qui réalisent des opérations de communication par le cadeau ». Le prix reste comme chaque année le 1er critère de sélection d’un cadeau d’affaires (63,6 %), devant les critères d’originalité du produit (54 %) et de qualité (58,8 %). Ce dernier, juge Omyagué, étant « essentiel si l’on souhaite que le cadeau s’inscrive dans la durée et qu’il ait un impact sur la cible pendant plusieurs mois ».

Lorsque le produit s’y prête, les entreprises n’hésitent pas à le personnaliser. Elles sont 55,7 % à confirmer cette intention, contre seulement 15,7 % à déclarer ne jamais le faire. Rappel de l’identité, ancrage dans le quotidien de la cible... la volonté de personnalisation aux couleurs de la société s’inscrit dans une tendance durable. L’approche est en revanche différente pour les produits haut de gamme et luxe, l’entreprise préférant véhiculer les valeurs et le prestige de la marque.

 

Valeurs sûres et technologies

 

Sur le podium des cadeaux plébiscités, pas de surprise : les grands classiques ravissent toujours les 1ères marches. Produits gastronomiques et colis gourmands (44,9 %), champagnes, vins et spiritueux (41,1 %), accessoires de bureau (36,2 %), demeurent des valeurs sûres indétrônables, talonnés par les invitations, coffrets et cartes cadeaux, en augmentation (32,4 %) et de nombreux produits issus de l’univers high-tech et multimédia, qui rencontrent égale- ment un succès croissant (29,2 %). Selon Omyagué, « en offrant ce type de cadeau, l’entreprise montre qu’elle vit avec son temps et qu’elle ne se laisse pas dépasser par les technologies. C’est aussi un genre de cadeau très apprécié par les jeunes générations ».

Résultat commun aux grandes et aux petites entreprises répondant à la question du budget alloué aux cadeaux d’affaires, respectivement 50 % et 46 % déclarent dé- penser moins de 30 euros en moyenne, par personne et par an. Plus confidentielle : la part des entreprises consacrant un budget supérieur à 150 euros (7,5 %) et supérieur à 500 euros.


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram