Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > FICHES METIERS > Zoom sur un métier > Assistante multilingue : le dépaysement au bureau

Assistante multilingue : le dépaysement au bureau

Publié le 16/02/2016
L'assistante multilingue s'intéresse aux cultures étrangères et parle couramment plusieurs langues. Elle traque le poste où elle va pouvoir les pratiquer, et mieux encore : voyager.

Vous aimez bouger et parler les langues étrangères. Vous avez des amis partout dans le monde et vous préférez les films en version originale. Le métier de secrétaire multilingue semble fait pour vous. Mais attention ! S'il est une filière qui peut causer des déceptions, c'est bien celle-ci. Comme le font remarquer beaucoup d'assistantes, nombre d'entreprises recrutent une assistante multilingue "pour le cas où". Résultat : on pratique souvent très peu ses langues étrangères, et au final, on perd ses capacités !

 

Il importe donc de bien se faire préciser lors de l'embauche quelle sera la langue de travail, s'il y aura des déplacements hors de France, quel est le niveau de langue de vos interlocuteurs étrangers (techniciens, ouvriers, dirigeants ?), etc.

 

Sur un véritable poste d'assistante multilingue, on ne recrutera pas quelqu'un qui a, par exemple, une pratique "courante" de l'anglais. Inutile donc d'y prétendre si vous vous "débrouillez" correctement dans une langue étrangère. Quand vous aurez trouvé un poste où votre spécialité est vraiment indispensable, vous serez amenée à effectuer diverses tâches en langue étrangère : converser au téléphone ou en direct et traduire dans les deux sens un grand nombre de documents (devis, courriers, catalogues, cahiers des charges, etc).

 

"Sur ce type de poste, on ne peut pas se contenter d'un niveau moyen, sous peine de s'exposer à des situations difficiles", déclare Florence Sanfourche, 32 ans, assistante trilingue. "L'employeur attend de vous une très bonne pratique d'un domaine qu'il ne maîtrise pas toujours lui-même et vous êtes ainsi amenée à devenir "sa plume" ou son porte-voix : c'est son image ou sa crédibilité auprès de ses interlocuteurs qui peuvent être en jeu" explique t'elle.

 

 

Qualités et compétences :

 Vocabulaire spécifique au domaine de l'entreprise.

➜ Conversation orale : rapidité d'esprit pour l'interprétation.

 Mémoire pour engranger sans cesse du vocabulaire et de nouvelles tournures.

 Ouverture et disponibilité pour entretenir le contact avec les expatriés de l'entreprise et les filiales à l'étranger.

 

 

Formation et cursus :

 Diplôme de secrétariat.

➜ Études de langues : LEA, chambre de commerce, école privée...

➜ Séjours à l'étranger : séjour au pair, voyages d'études, stages.

 Formation continue : voyages, films et livres en V.O.

 


SUIVEZ-NOUS !