Accueil > VIE PRO / VIE PERSO > FICHES METIERS > Zoom sur un métier > Assistante de communication : le pilote de l’événementiel

Assistante de communication : le pilote de l’événementiel

Publié le 15/09/2015
Rédiger, communiquer, organiser... le champ d’actions de l’assistant(e ) de communication est vaste. Polyvalence, créativité, organisation et relationnel sont les maîtres-mots de ce métier.

Mise en œuvre des actions de communication, respect d’un plan média, rédaction de communiqués et dossiers de presse, création et diffusion de supports de communication (présentation de l’entreprise, dépliants,  affiches… ), organisation d’événements, collecte et synthèse de l’information interne et externe… les missions de l’assistant(e) de communication consistent à relier l’entreprise et de nombreux interlocuteurs extérieurs. 

 

Multiples facettes

 

Selon la taille de la structure, l’assistant(e) peut exécuter de véritables tâches d’attachée de presse, comme l’élaboration d’une revue de presse quotidienne ou hebdomadaire, le suivi d’un fichier de journalistes et de relais d’opinion, l’organisation d’entretiens et conférences, etc. Compétences indispensables : excellent rédactionnel, sens aigu du contact et de l’écoute, réactivité, dynamisme, esprit de synthèse, polyvalence, diplomatie, excellente présentation. En représentation – lorsqu’il/elle ne gère pas des tâches de secrétariat classique – l’assistant(e) de communication incarne l’image de l’entreprise, garant(e) opérationnel(le) et relationnel(le) de la stratégie mise en place par ses responsables. Interlocuteurs : clients, presse, public, salariés… son environnement de travail s’étend aux agences de communication et de relations publiques, entreprises, administrations, collectivités ou associations. Évolution naturelle au sein de l’entreprise : accès à un poste de chargé(e) de communication/responsable de communication.  

 

Formation

 

BTS communication (ou communication des entreprises), DUT information/communication, licence en information/communication, BTS assistant(e) de manager, école de communication, etc.  

 

Salaire

Le salaire est déterminé en fonction du secteur de l’entreprise et de son expérience professionnelle. 

Débutant(e) : environ 

1 800 € brut par mois. 

Confirmé(e) : environ 

2 500 € brut par moi



INTERVIEW

 

Bénédicte Fleurance, assistante de communication

AP : Quelle formation avez-vous suivi ?

B.F. : Partie d’un BEP secrétariat, j’ai enchaîné sur une filière technologique commerce pour revenir à un cursus général. J’ai ensuite effectué un BTS communication des entreprises à Cholet, puis je me suis spécialisée en tant qu’assistante de communication.

 

Quelles ont été vos 1ères attributions ?

Ma 1ère expérience en tant qu’assistante de communication consistait à faire la promotion de l’œnotourisme en Charente dans une petite association : refonte du site internet, mise en place du programme d’animations estivales, création de supports, organisation d’événements, relations avec les adhérents, les partenaires, la presse… Ma 2ème expérience, cette fois sous le statut d’assistante de projet événementiel pour les Pays-de-Loire, m’a immergée dans le monde de l’événementiel, sous la responsabilité d’un chef de projet.

 

Quel est votre champ d’attributions ? 

Les missions varient d’une entreprise à l’autre. Plus la structure est petite, plus le champ est vaste. J’ai pu occuper des postes dédiés exclusivement à l’organisation d’un événement pour une collectivité territoriale par exemple, ou bien intégrer des structures plus petites qui souhaitaient être épaulées dans la gestion de leur communication globale. Dans ce cas, le travail est beaucoup plus polyvalent. Je peux à la fois répondre à un profil d’assistante, de webmaster, d’attachée de presse ou de graphiste. Il faut savoir développer des compétences propres à chaque domaine. 

C’est un poste très enrichissant, qui n’est pas routinier et qui se révèle être passionnant si on est curieux et sensible aux nouvelles technologies. Je regrette juste le manque de clarté général dont souffre la profession. L’assistante de communication est à cheval sur plusieurs métiers, ce qui peut créer une certaine confusion.

 

Comment évolue ce métier ? 

C’est un métier qui évolue beaucoup et rapidement. Aujourd’hui, l’assistante de communication touche au community management, à l’animation des réseaux sociaux, au contenu éditorial d’un site internet, en plus de tâches « classiques » de secrétariat. Des aspects devenus prépondérants dans les profils recherchés. Gérer une page Facebook, LinkdIn, Viadéo, créer, refondre un site internet… Des compétences qui représentent de vrais atouts sur un marché de l’emploi où la concurrence est féroce ! 

 

Les qualités à avoir ? 

Il faut être rigoureuse, créative, polyvalente, curieuse, dotée d’une bonne capacité d’adaptation, appréhender rapidement le secteur d’activité, comprendre l’environnement. Les compétences graphiques sont indispensables, à travers la maîtrise des logiciels de PAO (Photoshop, InDesign… ). Il est primordial de se former en permanence, pour s’adapter aux évolutions rapides de ce métier. « Écrire pour le Web », comprendre le SEO… ces compétences sont de plus en plus recherchées. C’est un métier passionnant, pour lequel il faut se rendre particulièrement disponible. 

 

Votre activité actuelle ? 

Je me suis lancée dans la création d’une petite entreprise en tant qu’assistante de communication indépendante. Je propose aux PME de les aider dans la gestion de leur communication, leur activité web et marketing. Cela fonctionne bien en local, grâce au bouche-à-oreille. Je pense qu’il y a une véritable demande des petites structures dans mon domaine, pour des besoins sporadiques et les petits budgets.


SUIVEZ-NOUS !
LinkedIn
Facebook
YouTube
Twitter
Instagram